Théâtrorama

Le texte comme partition et le mime comme mélodie de l’image…

Elena Serra présente pendant 4 mois au théâtre Montmartre Galabru, Teresa, un « Mime Woman Show » hors du commun. Seule sur scène pendant près d’une heure, seulement accompagnée d’un pianiste et d’un talent exceptionnel, Elena Serra nous plonge dans un univers poétique où la mélodie des mots remplace leur signification. La comédienne interprète trois personnages hauts en couleur et en saveur qui satisferont l’appétit tant des amoureux du mime que du théâtre verbal.

Teresa est l’histoire de trois femmes, une petite Italienne, une quadragénaire anglaise et une veille dame française qui se rencontrent sur un quai et qui attendent le même train. Teresa est également le prénom qu’elles partagent toutes. La petite Italienne est pleine de vie et d’humour, l’Anglaise est distinguée et sensible, et la Française possède la gouaille caractéristique de notre beau pays. Elles vont, parfois tour à tour, souvent simultanément, nous raconter, à leur façon, leur histoire et la manière dont elles ont rencontré leur amour, qu’elles tentent toutes de retrouver. L’idée motrice est l’attente d’un train qui n’arrive pas, symbole d’un amour inaccessible, permettant aux trois femmes de partager leur humeur : l’attente est pour nous le point de départ d’un beau voyage.

teresa

La mise en scène, bien que minimaliste, à l’instar des accessoires, arrive à transporter le spectateur dans trois univers distincts. Elena aime également mélanger les genres, s’essayant à la comédie musicale et même au cabaret, le numéro étant d’ailleurs très joliment exécuté. Le spectacle garde pour autant une certaine unité dramatique et comique. Quant à la musique, elle est signée de Vincent Trouble dont la mélodie au piano emplit la scène, dépouillée de tout décor, d’un parfum d’Italie.

Le langage universel du geste
Le spectacle est une tour de Babel de sentiments et de style. Entre théâtre, mime et clown, Teresa est un hymne au mélange des cultures et des couleurs. Elena, elle-même d’origine italienne, teinte son spectacle d’une tonalité transalpine donnant notamment à la pièce une atmosphère printanière. La magie opère en ce qu’il n’est nullement nécessaire de comprendre les langues de Shakespeare et de Dante pour apprécier ce qu’elles dégagent. Les mots ne sont qu’un « prétexte et le geste devient langage ». Là où le mime créé l’accessoire et comble le vide d’un décor imaginaire, Elena Serra créé la vie de trois personnages qui sans partager la même langue parlent le même langage. L’harmonie qui est en ressort est réussie et l’exploration de leurs souvenirs arrive à nous transporter au-delà des mots.

Elena Serra a collaboré près de 20 ans avec le mime Marcel Marceau et déclare être fascinée par Charlie Chaplin. Deux références absolues en la matière qui ne se trouvent finalement jamais très loin de la scène. La comédienne rend également hommage à « Chantons sous la pluie », ce qui ne pourra que ravir les amoureux du chef d’œuvre intemporel de Stanley Donen. En définitive, Teresa est un spectacle malicieux et touchant qui laisse la parole au silence et donne sa chance à l’expression et au chant des mots…

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
Teresa
Mime Woman Show
Avec Elena Serra, musique originale de Vincent TROUBLE
A partir du 7 mars
Les samedis à 20h00, Les dimanches à 17h00
Au Théâtre Montmartre Galabru
4, Rue de l’Armée d’Orient, 75018 Paris
http://www.theatregalabru.com
Réservations : 01 42 23 15 85
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !