Théâtrorama

D’un côté, il y a Miss Fozzard qui vit avec son frère Bernard, paralysé après une attaque cérébrale, vendeuse au rayon blanc d’un grand magasin et qui attend avec impatience ses rendez-vous avec son nouveau pédicure, Mr Dunderdale. Sous son influence, elle fait une curieuse constatation : elle n’avait jamais pensé qu’elle avait une vie à elle…

…& Nuits dans les jardins d’Espagne
Dans un pavillon identique à celui de Miss Fozzard, habite Rosemary Horrock, mariée, sans enfants, qui met un point d’honneur à s’occuper du jardin de son amie Jeanne, emprisonnée pour avoir tué son mari. Mr Horrock ne rêve que de prendre sa retraite à Marbella et de fouler le même green que son idole, Sean Connery… Alan Bennett (traduit par Jean-Marie Besset et mis en scène ici par Claude Bonin) écarte pour nous les rideaux des pavillons de la classe moyenne des banlieues anglaises. Il a écrit avec beaucoup d’humour et de finesse ces deux monologues tirés de Talking Heads II  » et initialement enregistrés pour la BBC. Fils d’un boucher d’une coopérative du Yorkshire, il n’a rien oublié de ses contemporains de Leeds et de leurs vies uniformes, dans ces maisons identiques, côte à côte, à la pelouse bien soignée et qui courent tout au long de la rue. En devenant diplômé d’Oxford, il échappe à ce monde clos et en fait l’univers de ses pièces ou de ses films – Il est le scénariste de « Prick up your ears », réalisé par Stephen Frears – En observateur implacable et avec une grande tendresse, Bennett nous raconte la routine de Miss Fozzard et Mrs Horrock qui vivent comme des poissons dans un bocal. Tout pourrait continuer ainsi si le malaise d’un porte-à-faux dans leur vie ne leur apparaissait soudainement. Miss Fozzard rencontre Mr Dunderdale, pédicure et amateur de jeux érotiques, et Mrs Horrock ose devenir l’amie d’une criminelle. Ces deux rencontres, décisives pour l’une comme pour l’autre seront le grain de sable qui contrariera enfin le bel ordonnancement et leur permettra d’accepter l’inattendu.

Les deux textes sont indépendants, mais présentés dans un enlacement en séquences séparées par un noir. Les émois de l’une répondent à ceux de l’autre et créent un cheminement parallèle des deux héroïnes. Dans ces vies sans relief, l’irruption de la fantaisie constitue une nouvelle ouverture où s’engouffrent des sensations inconnues, une sensualité qui refait surface et abolit certains préjugés. Si la parole reste primordiale, elle ne serait pas suffisante sans la présence de deux actrices exceptionnelles. Emmanuelle Rozès, tout en sensualité et en gouaille joue Miss Fozzard, alors que Bénédicte Jacquard, plus retenue et plutôt pince sans rire, campe une Mrs Horrock que rien ne semble étonner.Des contraintes ont présidé à l’écriture des pièces : un lieu de la maison, un cadrage unique de « têtes qui parlent » (Talking Heads), comme l’indique le titre de la pièce. La découpe des corps par le cadrage a inspiré la scénographie. Les confidences se font à travers l’écran transparent d’un décor surdimensionné, représentant le fantasme de chaque femme : un escarpin rouge de 1, 80m sur 2,50 pour l’une, une haie plus grande que nature pour l’autre. La vie entre alors de façon impromptue par un morceau du corps (les pieds pour l’une avec le pédicure, les mains qui jardinent pour l’autre). Se prélassant ou se réfugiant dans ce décor-métaphore, ouvrant les portes de l’inattendu, elles redécouvrent, en elles, une part d’enfance où elles entendent enfin une petite musique nostalgique qui s’appelle la vie.

Talking Heads II
Femme avec pédicure & Nuits dans les jardins d’Espagne
D’Alan Bennett
Adaptation et traduction : Jean-Marie Besset
Mise en scène : Claude Bonin
Avec Emmanuelle Rozès et Bénédicte Jacquard
Crédit photo : Benoît Fortrye
Durée : 1 h 10
Du 26 Mars au 19 Avril 2015 au Théâtre de l’Epée de Bois
Jeudi, Vendredi, Samedi à 20 h 30 – Samedi et Dimanche à 16 h

Autres lieux de représentations
– Vendredi 10 Avril : 20 h 30 -Théâtre Jean Vilar à Arcueil (94)
– Du 6 au 8 Mai – 20 h 30 – Centre des Bords de Marne – Le Perreux (94)

 

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest