Théâtrorama

Pièce détachée

Thierry Buenafuente a mis la mèche, Florence Foresti le détonateur pour une pièce explosive de drôlerie. Créée il y a six ans à Lyon par la compagnie Le Nombril du monde, « Pièce détachée » est effectivement une pièce à se bidonner.

Vous pensez assister à un bon boulevard et vous vous retrouvez au bout d’une demi heure sur une avenue du rire. L’histoire commence avec un air de déjà vu où la fantaisie fait sourire mais ne vous fait pas décoller du siège. Edouard, publicitaire dans le vent, donne un dîner, le soir du réveillon du 31, pour fêter son retour des USA et en profiter pour présenter sa fiancée américaine à ses anciens associés qui ont toujours une mâchoire contre lui d’avoir quitter le navire de l’agence. Les potes débarquent, les embrouilles et quiproquos commencent, on attend toujours l’arrivée de Francis qui ne fera jamais son entrée. Tant pis. Les douze coups de minuit sonnent et la pièce se transforme en répétition… sous la baguette bancale du metteur en scène. L’instant T où tout bascule pour bouleverser le rythme du train-train théâtral et vous plonger dans un univers de gags en cascade. Le metteur en scène s’arrache les cheveux sous sa moumoute. La pièce est une catastrophe à une semaine de la première. Les comédiens se révoltent. L’ambiance dégénère. On passe d’un corail confortable du début à un concorde (sans crash celui-là) jusqu’à la fin. Du grand délire qui vous garantit une séance d’abdos en béton sponsorisé par la culture.

pièce
Crédit photo Pascalito

L’effet boule de neige…
La deuxième partie de la pièce s’ouvre sur une avalanche de fous rires. Le public est secoué de spasmes nerveux de bout en bout. Tous les gags sont de mise pour rappeler les bons côtés du café théâtre. De la blague un peu potache aux imitations burlesques et mimiques de toqués, la pièce dérape dans un univers de loufoquerie généralisée. La sauce prend bien et n’attache pas au fond, du coup les comédiens en rajoutent avec gourmandise. Thierry Teki, dans son rôle de gay luron, est à se décrocher la mâchoire et le bridge qui va avec. Chacun apporte son grain de folie pour former une dune de déjanterie. Le texte prend toute sa valeur dans l’interprétation des comédiens. Il est rehaussé par le piment de la première mise en scène de Florence Foresti tout en peps et en trouvailles tarabiscotées. Les névrosés, dépressifs et autres suicidaires devraient trouver un remède sans effet secondaire. Un électrochoc d’humour sur mesure…

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] Pièce détachée (site web)
De Thierry Buenafuente
Mis en scène par Florence Foresti
Avec Thierry Buenafuente , Sébastien Bonnet , Emmanuel Huc , Célandine Parent , Thierry Teki
Jusqu’au 11 octobre
Du mardi au samedi à 19h, dimanche à 15h

Gaîté Montparnasse
26, rue de la Gaîté, 75014 Paris
Réservations : 01 43 20 60 56
[/slider]

Vous pourriez aimer çà


  1. Le spectacle est autant sur scène que dans la salle car il joue sans cesse avec humour sur la notion de représentation et de quatrième mur. Pour ce spectacle, Florence Foresti signe une mise en scène hilarante, au service de du jeu et des comédiens… Maintenant continuellement ses acteurs dans une dynamique de ruptures entre légèreté et sérieux, elle met en valeur leur talent évident : ceux-ci apparaissent à la fois ouverts, dynamiques et touchants, absolument sincères, capables de passer du rire à l’émotion en quelques secondes. Servis par le texte original et bien mené de l’excellent Thierry Buenafuente, les comédiens sont tous impeccables dans leur interprétation. Un véritable régal! A voir sur scène ou à la télévision sur France 4 le vendredi 2 octobre. Surtout, c’est à ne pas manquer!!!

    emmascali / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest