Théâtrorama

Naissance d’un chef-d’œuvre

« J’étais persuadé qu’avec Godot nous allions déranger beaucoup de monde
dans le milieu du théâtre et qu’on ne pourrait plus écrire le théâtre comme avant »
Roger Blin

Cette pièce adaptée à partir des écrits de Roger Blin et Samuel Beckett et mise en scène par Stéphanie Chévara -donnée la saison dernière- continue son bonhomme de chemin au Théâtre de Belleville à Paris du 28 Octobre au 3 décembre. Une bonne occasion pour se replonger dans l’histoire du théâtre du XX° siècle.

Comment naît un chef-d’oeuvre ? Quelles en sont les étapes indispensables ? Stéphanie Chévara se garde bien de donner une recette ou la moindre ébauche de solution. Utilisant les souvenirs de Roger Blin, une partie de la biographie de Beckett et certaines réflexions autour de la création de Godot, elle raconte pas à pas, ce qui a présidé à la naissance de cette pièce, qu’il est désormais courant de nommer chef-d’oeuvre.

Il n’allait pas au théâtre, il affirmait ne rien y connaître et pourtant lorsqu’il écrit « En attendant Godot » dans les années 50, Samuel Beckett ne sait pas encore qu’il va révolutionner le théâtre de son époque et acquérir une renommée internationale. Le metteur en scène Roger Blin en se battant pour monter la pièce, va, à son tour, donner d’autres repères à la mise en scène. Lui non plus ne le sait pas encore.

Une attente qui n’en finit pas…
L’histoire commence par la remise d’un manuscrit déposé timidement par Suzanne, la compagne de Beckett, au Théâtre de la Gaieté où joue Roger Blin. D’abord surpris, mettre ce texte en scène devient pour lui une obsession. Il n’y parviendra que trois ans plus tard. Jouant sur la personnalité des deux créateurs- Beckett froid, rigoureux, Blin rêveur, tablant sur le hasard des rencontres sur le plateau- Stéphanie Chévara joue sur cette même opposition dans son choix de comédiens : Barthélémy Goutet campe un Beckett inquiet et obsessionnel face à lui, Laurent Collard incarne un Roger Blin à la limite de la truculence, imaginant les solutions -y compris les plus saugrenues- pour incarner les personnages de cette histoire si décharnée…

Se référant aux rencontres, aux situations les plus quotidiennes et même les plus triviales, les réflexions et les tensions entre les deux créateurs orientent les recherches, dessinent la mise en scène. Les personnages de Vladimir et Estragon avec leur chapeau melon, l’incontinence de l’un et les douleurs aux pieds de l’autre naissent sous nos yeux. Le travail de création se tricote avec les problèmes de comédiens ou d’intendance…

Face à la nudité de la mise en scène qui caractérise habituellement « En attendant Godot », Stéphanie Chévara oppose la surabondance des personnages, les discussions sans fin, des costumes, des paroles… pour réfléchir à la création de cette pièce inexplicable. La bataille homérique qui s’en suivra contribuera définitivement à la naissance de ce chef-d’oeuvre qui continue à nous interroger sans relâche.

Beckett ne comprenait pas pourquoi on voulait « trouver à tout cela un sens plus large et plus élevé, à emporter après le spectacle, avec le programme et les esquimaux ».
Loin de toute volonté didactique ou démonstrative, « Naissance d’un chef d’oeuvre » ajoute une pierre à l’édifice de la pièce, mettant en lumière une simplicité qui a tout à voir avec la complexité de l’âme humaine qui attend encore et toujours. Une très belle leçon de théâtre qui éclaire d’un jour nouveau une « pièce aussi encombrante que la vie ».

 Naissance d’un chef-d’oeuvre
Adaptation et mise en scène : Stéphanie Chévara
D’après les souvenirs de Roger Blin (Linda Bellity Peskine) et Godot et son ombre (Antoni Libera)
Scénographie : Victor Melchy
Régie générale : Cédric Henneré & Stéphane Rosello
Avec Morgane Bader, Françoise Boisseau, Laurent Collard, Armand Eloi ,Barthélémy Goutet, (en alternance) Arthur Minthe et Théophile Pouillot-Chévara
Crédit photo : Dominique Martigne
Durée : 1 h 30

Du 28 Octobre au 3 Décembre 2015 
au Théâtre de Belleville
Du Mercredi au Samedi à 21h15, Dimanche à 17 h

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !