Théâtrorama

Microfictions

Microfictions pour un macrocosme décortiqué au scalpel de Régis Jauffret. Et il aura fallu l’intervention chirurgicale de Jean-Camille Sormain, metteur en scène plasticien de l’âme littéraire, pour découper ce corps de texte de 1000 pages et 500 nouvelles en morceaux choisis. Opération réussie! La greffe prend bien sur un public qui apprécie la finesse des coutures théâtrales.

Kaléidoscope social où trois comédiens, Catherine Creux, Nathalie Vairac et Eugen Jebeleanu, vont interpréter sur scène plus de dix-huit personnages. Les scénettes, teintées d’humour noir, s’attellent à dépeindre en clair-obscur le quotidien des laissés-pour-compte, écorchés vif ou border-line au bord du vide. Les scènes s’enchaînent comme une page que l’on tourne où les personnages nous racontent leur histoire en nous prenant parfois à témoin. Un récit comme une chute pour certains, pour d’autres, il révèle leurs petites bassesses ou entrouvre un peu plus grand leur faille.

Brèves on the rock
Pas le temps de reprendre son souffle. Le spectateur est happé par ces faisceaux d’existence, immergé dans ces tranches de vie qui plongent au cœur de la psychologie des personnages plutôt que de prendre le temps de l’intrigue. Ces désaxés du quotidien se livrent en patient sur le divan. Le public freudien reçoit leurs confessions ou leurs confidences sans juger, faute de recul temporel, mais en recevant l’émotion en pleine face. La mise en scène a heureusement programmé une oscillation constante du tensiomètre pour relâcher la pression par des scènes colorées de drôlerie. Texte au vitriol, trio de comédiens qui n’ont d’autres accessoires que leur talent pour composer une série de personnages en proie à leurs névroses, mise en scène empreint de sobriété qui s’articule comme des séquences cinématographiques, Microfictions fait partie du bon cru du festival qui nous fait boire les déboires de l’humain jusqu’à la lie.

Microfictions
Acacia Théâtre
Interprète(s) : Catherine Creux, Nathalie Vairac, Eugen Jebeleanu
Metteur en scène : Jean-Camille Sormain
Musique : Playbackdolls
Scènographie costumes : Velica Panduru
Lumière : Hoda Kerbage
Sons et vidéo : Jean-Camille Sormain
Assistante vidéo : Hoda Kerbage
A 12h15, jusqu’au 31 juillet

 

Théâtre du Bourg Neuf
5 bis, rue du Bourg-neuf, 84000 Avignon
Réservations: +33 (0)4 90 85 17 90
Site web

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest