Théâtrorama

Détente théâtrale

Un petit moment de détente, la comédie de Fabrice BLIND ! Légère, on sourit tout en douceur. Pas de porte qui claque, mais des canapés que l’on déplie…

Crédit photo Hugues Marcouyau
Crédit photo Hugues Marcouyau

La pièce croque les contours de notre société actuelle avec tout ce qu’elle comprend de cruel et de généreux, les gentils, les méchants, la jolie blonde, et le garçon ballot mais pas tout à fait idiot… Un théâtre populaire qui fonctionne bien, grâce à une écriture enlevée, aux rondeurs exquises de certaines répliques, et aux comédiens qui s’amusent à l’évidence comme des fous.C’est une pièce écrite comme des sketchs de one man show !Un défilé de tableaux où s’installent à chaque instant, des personnages sympathiques, roublards et drôles.

L’histoire commence par l’arrivée d’un brave quadragénaire provençal, venant récupérer à Paris un appartement acquit par le biais d’un héritage. Mais un problème avec sa locataire en place, va amener notre sympathique garçon vers des aventures rocambolesques. Sasha, jolie fille et sexy, héberge, son petit ami italien Luigi, escroc en tout genre et abruti macho. Afin de ne pas quitter l’appartement dans lequel elle y exerce ses petits trafics de cartes bancaires, elle fait croire que Luigi est son frère, qu’elle est astronaute et que la longue vue au milieu du salon, est destinée à son travail ! Et c’est ainsi que Hubert Chataigneau, comptable naïf et débonnaire, ira de déboires en surprises avec ses deux colocataires. Sans compter que le joli décolleté de Sasha fera bien entendu fondre notre sympathique Hubert…

Crédit photo Hugues Marcouyau
Crédit photo Hugues Marcouyau

Colocation gagnante
On reconnaît le coup de patte d’Anne Roumanoff dans la mise en scène. Rythmée, légère et sachant utiliser l’espace dans les meilleures conditions. Du bon Roumanoff comme on l’aime ! Le talent de Fabrice Blind est évident, naturel et sans complexe. Il joue aussi bien qu’il écrit. C‘est un créatif du langage bien ancré dans sa génération, proche de son public et sachant manier l’ironie du monde et l’humour sans vulgarité. Sir John allias Olivier Thomas, campant notre faux italien, est un comédien déjà habitué aux planches du one man show, et on le retrouve ici dans un registre du play-boy ringard qui lui va bien. Virginie Frank, complice de ses partenaires qui jouait ce jour là, est délicieuse et spontanée. Tout ceci est très bon enfant et c’est là l’essentiel… Souhaitons le même succès à Fabrice Blind pour sa seconde comédie. La première lui a valu 250 000 spectateurs au compteur en 5 ans… un vrai bonheur pour ce grand artiste.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
MA COLOCATAIRE EST ENCORE une GARCE !
Une comédie de Fabrice BLIND, Michel DELGADO et Nelly MARRE
Mise en scène de Anne ROUMANOFF
Avec Fabrice BLIND, Marie PAPE, ou Virginie FRANCK et SIR JOHN
Musique Mario SANTANGELLI
A voir jusqu’au 21 juin 2009
Du mardi au samedi à 19h30 et matinées le samedi et dimanche à 17h , relâche le 27 mars
A la Comédie de Paris
42 rue Pierre Fontaine 75009 PARIS
http://www.comediedeparis.com
Réservations : 01 42 81 00 11
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest