Théâtrorama

En choisissant ce spectacle nous vient la question terrible: Tout est-il dans le titre? Quelles étrangetés allons-nous découvrir? Qui sont ces « virtuoses » qui nous aguichent si ouvertement?

Les artistes étaient ce soir-là au nombre de cinq, ce nombre variant entre cinq et sept en fonction des dates. Ici: un champion de yoyos, Yukki Yoyo, un mime jongleur de raquettes, Domdom, un mentaliste surdoué du calcul mental, Viktor Vincent, un humoriste visuel, Djoe, et un magicien, Rémi Larrousse.

crédit photo M Leroy

Des virtuoses humoristes
Une fois installé, les yeux pétillants et le cœur prêt à bondir, le spectateur attend qu’on le fasse rêver. La surprise est au rendez-vous puisqu’il s’agirait plutôt de divertissement que de numéros ahurissants. Chacun a sa spécialité dans laquelle, n’en doutons pas, il excelle. Nous avons par exemple Dom-dom, le seul et unique jongleur de raquette,Viktor Vincent surdoué du calcul mental. Ma déception est à la hauteur de leur talent puisque ceux-ci semblent chercher les rires et absolument pas se valoriser. Le mentaliste nous annonce haut et clair qu’il ne lit pas dans les pensées.  « Ah bon? Dommage… J’aurais mieux aimé » pensais-je tout bas. Notre excellent jongleur Dom-dom joue les mimes-humoristes, et de clin d’oeil en clin d’oeil attire la sympathie du public. Il faudra cependant attendre son troisième passage pour qu’il fasse quelque chose de vraiment impressionnant. Les tours s’enchainent sans logique apparente, pas de fil blanc, pas de Monsieur Loyal. On ne se la joue pas à l’ancienne, ici c’est du boulevard de virtuose. Un petit moment de frisson, tout de même, lorsque certains des artistes désignent dans le public des « assistants » qui vont devoir monter sur scène.

Les rires démarrent, les tours s’enchainent et je dois tout de même reconnaître que le public adhère. Les enfants sont pliés en quatre au troisième rang même si la moitié des répliques sont destinées à un public adulte. Seul artiste à ne pas tirer sur la corde du comique, Yukki Yoyo semble s’être trompé de salle. Ses tours sont joliment chorégraphiés et plutôt agréables à l’œil. Cela donne envie d’en voir un peu plus car l’espace et le choix chorégraphique limite la démonstration de ses capacités.
Le principal problème serait donc que le spectacle n’a pas annoncé la couleur dès le départ. Je conseille aux spectateurs souhaitant vivre un moment d’émotion d’aller plutôt au cirque. Le spectateur idéal étant alors sans doute celui qui avait remarqué certain de ces artistes à la télévision sur TF1 et souhaite les découvrir sur une scène. Une bonne petite soirée originale est promise à celui-ci

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] Les virtuoses de l’étrange (site web)
Mariangeles, Yukki yoyo, Viktor Vincent, Mikaquartz, Les Chiche Capon, Domdom, Fred Razon, Djoé, Rémi Larrousse …
Du Lundi 6 Septembre 2010 au Samedi 26 Mars 2011
Les lundis à 20h et samedis à 17h

Théâtre Trévise
14 rue de trévise 75009 Paris
Réservations: 01 45 23 35 45
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !