Théâtrorama

Z’étaient chouettes les filles du bord de mer

Les Sea Girls sont quatre naïades magnifiquement allumées, qui naviguent dans un univers bien à elles. Pas de costumes de sirènes pour ces chanteuses au joli timbre de voix, mais des sortes de kimonos modulables, avec lesquels elles multiplient les effets. Avec son pousse-pousse et ses lanternes, le décor nous donne bizarrement l’impression de se retrouver au milieu de l’album Le Lotus bleu… Du Tintin, donc, mais également du Tati, dans le burlesque des situations. Chacune des filles à son personnage auquel on s’attache rapidement. D’emblé, le quatuor affiche qu’il n’a pas peur du ridicule, et laisse libre cours aux grimaces, aux pitreries et aux contorsions en tout genre. Dès les premiers instants, le spectateur décoche un sourire. Expression qui ne le quitte plus jusqu’à la fin du spectacle.

seagirls_800_1

Cabaret déjanté
Prunella Rivière, Élise Roche, Delphine Simon et Judith Rémy sont des comédiennes et des chanteuses accomplies. Elles n’interprètent pas une histoire, mais une série de chansons qui sont autant de saynètes. La majorité des textes sont écrits par Jean-Max Rivière. L’homme est connu pour avoir composé « Sur la plage abandonnée » (La Madrague), pour Brigitte Bardot, ou encore « Un petit poisson, un petit oiseau », chanté par Juliette Gréco. Les Sea Girls reprennent quelques-uns des célèbres titres de l’auteur, mais la majorité des chansons sont inédites. « Paris est une porcherie », « J’cherch’un rich’ », « Au vieillard palace »… le répertoire de ces créatures de music hall se situe entre Boby Lapointe, les Frères Jacques, Boris Vian, Robert Lamoureux, Bourvil… Tout ceux qui ont fait les beaux jours des chansons humoristiques et fantaisistes. Pour soutenir musicalement ces quatre jeunes femmes de chocs, il y a Christophe Doremus et Benoît Simon, les Sea Boys, qui font de discrets apartés. Le spectacle est très féminin, mais pas rose bonbon pour autant. Ces filles-là savent manier l’autodérision et l’extravagance comme personne. C’est désopilant et meilleur que tous les antidépresseurs. Courez-y !

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
Les Sea Girls
Mise en scène des Sea Girls
Avec Judith Remy, Prunella Rivière, Élise Roche, Delphine Simon, Christophe Doremus (contrebasse), Benoît Simon (guitare)
Arrangements musicaux de Fred Pallem
Direction vocale de Olivier Prou
Chorégraphies de Céline Lefèvre
Son de Jeff Thomelin
Lumières de Mchel Geldry
Costumes de Carole Gérard
Décors de Élise Roche
Jusqu’au 29 juin
Les lundis à 20h30 et les dimanches à 15h30

Théâtre Rive Gauche
6 rue de la Gaité, 75014 Paris
Réservations : 01 43 35 32 31
http://www.edgar.fr/
[/slider]

Vous pourriez aimer çà


  1. De la couleur, du rythme, des voix charmantes, beaucoup d’humour… voilà le cocktail des Sea girls, à consommer sans modération !
    Mais, sous cette apparence de légèreté, se cache une vraie qualité d’écriture. Les chansons en disent davantage qu’on ne pourrait pensait… et envoient une série de messages ou de « piques » assez bien senties ! C’est savoureux !!!
    Foncez-y !!

    Pauline / Répondre
  2. …qu’on ne pourrait pensER…
    (sans faute d’orthographe, c’est encore mieux quand on parle de qualité d’écriture !!!!)

    Pauline / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest