Théâtrorama

Que peut-il se passer lorsqu’un mari doit annoncer à sa femme qu’il va la quitter et que la maîtresse vient filer un coup de main à son amant qu’elle sait très lâche ? Allez, devinez…

Simon est psy. Mais dès qu’il franchit le seuil de sa vie privée, au diable l’introspection ! Marié à Olivia, il vit une folle aventure depuis plusieurs mois avec Anne-Catherine, l’une de ses ex-patientes. Pressé par la belle, Simon doit déclarer à sa femme qu’il va changer de vie. Comme par un fait exprès, le soir de la grande révélation, Aurélie, une jeune femme en quête désespérée d’un homme, Sam, un homosexuel qui ne s’accepte pas, et Richard, un séducteur loser, sont reçus à la maison. Dans le bouillon des amis qui s’envoient des petites mesquineries à la figure, s’ajoute une invitée surprise, Anne-Catherine qui, en conquérante, vient apporter la preuve que Simon doit assumer son statut de « chaud lapin ». La soirée tourne inévitablement au grand déballage.

HOMMES MENTIR

Un sujet usé, mais une plume mordante
Le thème de l’infidélité dans le couple est indémodable. La pièce d’Éric Assous ne renouvelle pas le genre de la comédie de boulevard, mais elle porte par ses petites phrases chocs qui jouent souvent avec les limites : « Je travaille aux Restos du cœur. Je bouffe pas là-bas, c’est dégueulasse », lance avec détachement la blonde Aurélie. L’homosexualité, l’adoption, l’alcoolisme… l’auteur aime à titiller les conventions. Les personnages sont caricaturaux, stéréotypés, et pourtant l’on passe un bon moment avec eux. Tout repose sur les comédiens, convaincants. François-Éric Gendron, Véronique Boulanger et Manuel Gélin tirent fort bien leur épingle du jeu. Fidèles ou pas, le spectateur prend plaisir à rire des travers et des cruautés ordinaires des couples.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] Les hommes préfèrent mentir (site web)
D’Éric Assous
Mise en scène de Jean-Luc Moreau, assisté d’Anne Poirier-Busson
Avec François-Éric Gendron, Véronique Boulanger, Cyrille Eldin, Juliette Meyniac, Manuel Gélin, Murielle Huet des Aunay, Mathilde Penin
Décor de Stéphanie Jarre
Ensemblier de Nils Zachariasen
Costumes de Camille Duflos
Lumières de Fabrice Kebour
Musique de Sylvain Meyniac
Du 4 septembre au 25 octobre 2009
Du mardi au samedi à 20h45/ Le samedi à 17h30/Le dimanche à 15h

Théâtre Saint-Georges
51 rue Saint-Georges, 75009 Paris
Réservations : 01 48 78 63 47
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest