Théâtrorama

Léna et la reine de la pluie au théâtre Astral

Léna et la reine de la pluie au théâtre AstralUn joli conte moderne qui résonne avec l’actualité… Comment aborder la question des différences culturelles et d’une quête identitaire auprès des enfants ? Macha Kouznetsova a réussi le pari de rendre accessible un sujet compliqué en s’inspirant de sa propre histoire. Les ressorts du conte sont utilisés avec subtilité pour se fondre dans l’histoire en interrogeant le jeune public. Jeune public qui s’amuse beaucoup quand Léna parle en russe, comme une étrangeté qui attise leur curiosité. La langue est loin d’être un barrage à l’humour et les sonorités nouvelles aux oreilles des enfants mènent droit au rire.

Macha Kouznetsova déploie une énergie contagieuse sur scène. Et les agitations de Léna sont tempérées par les berceuses russes doucement interprétées par l’auteur. Le texte trouvera également un écho chez les spectateurs plus âgés. Il s’enrichit d’une scénographie mêlant habilement les projections de dessins et de vidéos, qui font entrer les enfants de plain-pied dans la pièce. On voit le personnage évoluer sur scène comme un récit initiatique au cœur des cultures.

Léna s’adresse à tous les enfants de toutes les cultures

Léna et la reine de la pluie au théâtre Astral Née en Russie, Léna grandit en France entre deux langues, deux cultures, deux mondes. C’est l’histoire d’une petite fille qui un jour quitte la Russie pour habiter en France, le nouveau pays que sa maman a choisi. Léna est russe, mais elle vit en France. Léna devient française mais elle rêve de voyager grâce aux contes russes que lui lit sa maman. Entre deux mondes, Léna ne sait plus où est sa maison. Elle est en colère, contre sa famille qui n’est pas comme les autres et contre les autres qui ne voient pas qu’elle aime et admire les siens. Un jour, sa mère vient la chercher à l’école, elle parle trop fort, dans cette langue que personne ne comprend. Léna a honte de sa maman, la colère monte. Léna sait qu’elle est la reine de la pluie, elle peut déclencher une tempête. L’orage s’abat sur sa maman, sur l’école et sa ville. Tout est recouvert d’eau et Léna monte sur un camion de pompier qui navigue au-dessus des villes, des champs et des pays. C’est le moment de rêver la Russie ou de la traverser…

Le point de vue de Macha Kouznetsova

Léna et la reine de la pluie« J’ai travaillé l’année dernière sur un spectacle poétique russe pour adultes posant la question de l’identité et de la patrie. Et ces derniers temps mes allers-retours sont de plus en plus fréquents entre la France et la Russie. Il me semble que j’ai le désir très fort de créer un pont entre les deux cultures et de le faire partager. Avec ce spectacle que j’ai écrit pour les enfants, j’ai l’ambition de les aider à accepter et aimer leurs différences. Petite, je me posais beaucoup de questions… À présent mon objectif est d’apporter des réponses à l’enfant que j’ai été et de travailler sur le thème de l’évolution identitaire d’une enfant issue de l’émigration en partageant mon expérience avec les enfants français d’aujourd’hui.»

Léna et la reine de la pluie
Texte, jeu et mise en scène Macha Kouznetsova
Création lumières Julien Ménard Dessins Paul Mabillot Composition musicale Neil Halstead Costumes Claire Cosnefroy
Spectacle pour enfants à partir de 5 ans

Les mercredi à 15h et les dimanche à 15h30
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : séances scolaires à 14h

Au théâtre Astral jusqu’au 14 avril

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !