Théâtrorama

Valse-hésitation, joyeuse ou triste, des passions amoureuses entre des petites gens, des bourgeois et des artistes. Un jeu de séduction léger, qui termine en désastre.

C’est une belle soirée de 1913, à Vienne. La fille et le soldat se rencontrent, s’aiment, se quittent. Tout comme la femme de chambre et le jeune monsieur, la femme mariée et l’époux, la grisette et le poète… C’est la ronde incessante et envoûtante des amoureux, qui tournent jusqu’à épuisement des corps et des âmes. Qui aime qui ? Qui trompe qui ? Qui veut qui ? Dix couples sont à la recherche de l’amour, avec un petit « a ». Celui qui ne se souci ni de la morale ni du principe. Qu’importe l’amant(e), pourvu qu’on ait l’ivresse…

© Lot

Farce polissonne douce-amère
Cette tragi-comédie, drôle et libertine, d’Arthur Schnitzler, avait de quoi choquer les bonnes mœurs autrichiennes du début du XXe siècle. Aujourd’hui, la farce apparaît coquine et souriante. D’autant plus que Marion Bierry additionne les scènes humoristiques dans un rythme endiablé, et propose une mise en scène pleine de trouvailles visuelles cocasses (les amants qui s’envolent, les lits verticaux, les chants allemands dans un style opéra bouffe ou dans l’esthétique d’un cabaret viennois…). Les comédiens sont tous excellents et emportent avec brio leurs personnages frivoles. Mais tourne, tourne, tourne la ronde… jusqu’au moment où le petit manège s’enraille. Les saynètes se répètent et s’épuisent. Chute de rythme et personnages plus chargés (un peu trop de nus, aussi beaux soient les corps) qui font que l’on soupire un peu d’ennui sur la fin.
Ne cherchez pas une étude philosophique ou morale. Le texte de Schnitzler se plait juste à observer les hommes dans leurs petites trahisons et leur inconstance du désir.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] La ronde (site web)
D’Arthur Schnitzler
Adaptation et mise en scène de Marion Bierry, assistée de Denis Lemaître
Avec Vincent Heden, Alexandre Martin, Sandrine Molaro, Serge Noël, Marie Reache, Aline Salajan, Éric Verdin
Costumes de Nicolas Sire
Lumières d’André Diot
Costumes de Virginie Houdinière
Du 15 décembre 2009 au 19 juin 2010
Du mardi au vendredi à 21h et samedi 18h et dimanche 15h.
Théâtre de poche, 75 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
Réservations: 01 45 48 92 97[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest