Théâtrorama

crédit photo Antonia Bozzi
Les onze jeunes comédiens, mis en scène par Jean-Pierre Garnier, s’attaquent avec ferveur à cette œuvre lyrique de Musset.

Musset a vingt et un ans quand il écrit ce long poème lyrique, La coupe et les lèvres. Mon Dieu, que ce texte est saisissant de beauté. Il annonce tous les thèmes chers à l’auteur : l’orgueil, la réussite sociale, l’ambition, le besoin de reconnaissance…. Dans cette ode romantique, on suit la révolte d’un jeune espiègle, Franck, qui se moque des conventions et choisit de tout quitter pour partir à la quête de son identité et d’un autre monde. Cet impétueux brûle la maison de son père et rejette en bloc ses voisins. « Je suis venu trop tard dans un monde trop vieux », fustige-t-il. Mu par un « orgueil de fer », le jeune homme vitupère, espère, exagère, s’enflammant au passage pour une envoûtante fille de joie.

Chaque parole,
les comédiens la restituent avec délectation »

Sa fougue n’a d’égal que sa vanité. Et pour porter toute l’espérance arrogante de ce jeune « coureur d’aventures » pour qui « le pacte social n’est pas de (sa) façon », les onze comédiens de la Compagnie Jean-Pierre Garnier se livrent avec générosité. Et contre toute attente, ils parviennent à faire résonner le texte. Il faut dire que leur gourmandise est grande : chaque parole, ils la mastiquent avec jubilation.

Une partition en choeur
Ces comédiens inspirés jouent tous les rôles et s’accaparent le verbe d’une seule voix, tour à tour, par échos successifs… Dans un décor de pénombre, habillé de panneaux coulissants, ils chantent, s’agitent, s’esclaffent, accompagnés par la musique (sur scène). C’est judicieux, toujours inventif. On est loin de tout saisir. Et alors ? On se laisse envahir par ce poème sublime, servi par un tel élan collectif.

Car l’envie de se planter là, de jouer, ces comédiens l’ont. Il n’empêche : on aimerait parfois freiner leur appétit et réduire quelques répétitions qui encombrent, au final, le spectacle. Mais qu’importe, on s’émeut de les voir ainsi se démener. Avec autant de professionnalisme. Et de force.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] La coupe et les lèvres (site web)
D’après La coupe et les lèvres et Confession d’un enfant du siècle de Musset
Jusqu’au 24 octobre
Adaptation et mis en scène Jean-Pierre Garnier
Tél : 01 43 28 36 36 . Du mardi au samedi à 20h ; le dimanche à 16h30.
En tournée: au CDN de Montpellier les 12,13,14 et 15 janvier 2011
et au Centre Culturel des Ulis (région parisienne) le 25 janvier 2011[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest