Théâtrorama

Difficile de faire la sourde oreille face à Isabelle Fruchart, que l’on pourrait écouter pendant des heures nous raconter son histoire. Avec elle, les mots prennent tout leur sens et surtout toute leur sonorité dans un récit rempli d’espièglerie.

Perdre 70 % de son audition à 14 ans ne l’a pas empêchée de suivre sa voie… Une adaptation quotidienne dans un déni de la réalité, entretenu par des médecins passant à côté du diagnostic en aveugle. Un dialogue de sourd qui a duré 10 ans avant d’accepter l’évidence. Les progrès du numérique ont permis de sortir du presque silence pour s’appareiller et partir, à 37 ans, à la redécouverte d’un sens oublié. Loin de retrouver l’ouïe du jour au lendemain, l’apprentissage des sons s’est effectué au compte-goutte, dans une révolution sensorielle progressive, livrée dans un journal de bord tonitruant d’émotions.

Un appétit d’écoute
Comme un affamé se jette sur son assiette sans en laisser une miette après la disette, Isabelle Fruchart, en boulimique de sonorités, ingurgite son environnement avec une avidité, parfaitement partagée avec le public. Un texte en tranches de vie sur le vif, qui touche par sa sincérité et sa drôlerie. Le spectateur se projette, l’espace d’un instant, dans cette différence sensorielle, jusqu’à dépasser le mur du son.

Elle se livre d’ailleurs aux confidences entre trois murs tapissés de vigne vierge, comme des oreilles végétales, parfois indiscrètes, parfois étouffantes dans un vert qui la plonge dans une jungle sensorielle incessante. Peu de temps de repos pour celle qui passe les niveaux de ses nouvelles oreilles numériques comme une joueuse de Playstation. Les doléances et les difficultés restent muettes face à une joie de vivre contagieuse, qui finit par fleurir dans la mise en scène de Zabou Breitman, résonnant à l’unisson de la personnalité pétillante d’Isabelle Fruchart.

Journal de ma nouvelle oreille
De et avec Isabelle Fruchart
Adaptation et mise en scène : Zabou Breitman
Crédit photo: BM Palazon

Jusqu’au 25 novembre au Studio Hébertot
Du mardi au vendredi à 21h, samedi à 15h et 21h

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest