Théâtrorama

Corinne Jaber – Oh Mon doux pays

Créé au Théâtre Vidy à Lausanne en 2013 et suivi d’une longue tournée dans différents pays, ce spectacle émouvant dans sa simplicité, est né des rencontres de la comédienne Corinne Jaber, française, née de parents germano-syriens, avec des réfugiés installés à Paris, au Liban et en Jordanie, et qui ont fui la guerre civile atroce et sanglante livrée en Syrie depuis 2011. La version scénique de ces témoignages a été écrite par l’auteur palestinien Amir Nizar Zuabi qui en a aussi assuré la mise en scène.

Corinne Jaber - Oh Mon doux pays

Corinne Jaber et le kebbeh

Une table de cuisine, un réfrigérateur, une cuisinière, et les quelques accessoires nécessaires à la préparation de la recette du kebbeh, le plat national de la cuisine syrienne. Dans sa cuisine, une femme raconte sa vie à Paris, sa rencontre avec Ashraf, son bel amour syrien, sur les traces duquel elle va se lancer. De Beyrouth à de petits villages en Jordanie, de la frontière syrienne aux camps de réfugiés. La femme rencontre la guerre, la peur, les bombes qui tombent jour et nuit et où « plus personne ne sait qui bombarde qui » à travers les récits des réfugiés. Ici, dans sa cuisine, alors qu’elle prépare le kebbeh elle devient le passeur de ces récits qui disent la peur, les tortures et tous les affreux carnages. Les récits se télescopent. À ces témoignages, Corinne Jaber mêle ses propres souvenirs, ceux de son père syrien, de sa grand’mère qui ne lui ont transmis ni leur langue, ni leur religion, mais le goût de la cuisine de leur pays avec ses épices, ses saveurs et ses odeurs.

Corinne Jaber - Oh Mon doux pays

Une recette pleine de douceur

Le parfum des oignons frits et de la coriandre se répand dans la petite salle du Théâtre du Soleil alors que la comédienne déroule son récit. La voix tremble parfois de colère malgré le sourire et la douceur du regard.

Cuisiner apaise la douleur, le souvenir des regards anxieux, les mains des réfugiés qui, dans les camps, s’accrochent pour raconter leur histoire et laisser un témoignage afin de ne pas être totalement oubliés. Les souvenirs du père, de la douceur de l’enfance se tricotent avec ceux des récits des horreurs de la guerre, des tortures, des massacres.

Corinne Jaber - Oh Mon doux paysLa viande que l’on découpe pour préparer le kebbeh devient la chair des membres arrachés tout en évoquant les gestes du  » père plein de soleil et d’histoires ». Les récits s’enchaînent en même temps que le kebbeh se prépare et que les questions surgissent comme celles de ce paysan qui se demande, face à un trou immense fait par une bombe dans son champ « pourquoi on attaque la terre ».

Le propos n’a rien de polémique ou de politique, Amir Nizar Zuabi et Corinne Jaber se veulent juste les passeurs et les témoins scrupuleux de ces gens perdus dans la guerre et oubliés dans les silences du monde.

« Mon doux pays » est un attribut qui ressurgit toujours dans la bouche des réfugiés, pour parler de la Syrie, souligne Corinne Jaber. C’était aussi ce qui était écrit sur le tee-shirt de la femme du président syrien venue soutenir les joueurs de badminton qui partaient aux Jeux Olympiques en 2012 alors que le pays déplorait déjà trente à quarante mille morts.
La recette est presque terminée. Les doigts forment de petites boulettes de viande, la friture commence à frémir, les boulettes de kebbeh prêtes à être servies ressemblent à de petits obus. Les mots douceur et douleur présentent juste une consonne de différence.

Ce spectacle est accompagné durant la durée de sa programmation au Théâtre du Soleil, de différentes rencontres liées à la Syrie, proposées avec la Scène nationale de Toulon et l’association Souria Houria. sous le titre “ Lumières du Pays ”.

Oh Mon doux pays
Texte & Mise en scène: Amir Nizar Zuabi
Conception : Corinne Jaber
Régisseur général : Nicolas Chorier
Crédit photo : Mario Del Curt
Durée : 1 h

Jusqu’au 19 Mars 2017 au Théâtre du Soleil

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !