Théâtrorama

Babemba

Dans cette quatrième création de Serge Aimé Coulibaly, l’avenir de l’Afrique est un chant d’espoir, un hymne aux héros qui ont porté leur idéal à bout de bras.

babemba

L’Afrique vaut bien une danse…
La terre mère pleure ses douleurs dans le chant d’une griotte… Continent ravagé par la guerre, les affres du colonialisme, le fléau des maladies, l’Afrique a subi les pires tortures et se réveille au milieu d’un cauchemar. Un horizon plombé et une jeunesse au désespoir qui doit pourtant garder la foi dans leur patrie. Malgré la misère et une vie qui ressemble à un champ de bataille, s’élève la voix de ceux qui ont apporté la lumière au bout du tunnel. Patrice Lumumba, Kwame Nkrumah, Thomas Sankara et Nelson Mandela: quatre icônes, étendard de l’espoir, qui ont eu la foi dans leur action et dans leurs convictions. Lumumba homme politique du Congo qui s’est battu pour l’indépendance de son pays et contre les dérives du pouvoir, affreusement assassiné par ses détracteurs. Nkrumah, philosophe et président de la République du Ghana, leader du panafricanisme. Sankara, chef d’Etat africain qui a entrepris des réformes qui ont réussi à révolutionner l’économie du continent. Quant à Mandela, il incarne la résistance et l’espoir de l’Afrique. Quatre modèles pour la jeunesse qui se sont battus pour faire changer le cours de l’histoire et qui se retrouvent à travers un nom qui résonne comme un cri: Babemba. Babemba Traoré, incarnant le héros de la lutte contre la colonisation et qui préféra se suicider après sa défaite à Sikasso, à la fin du 19eme, plutôt que de céder à l’ennemi. Babemba comme une résistance et comme l’envie de prendre son destin en main.

babemba-1

Le chant des résistances…
La scène s’ouvre sur un champ de désolation… Un univers plombé d’où s’élève la voix vibrante d’émotion de la jeune chanteuse Djénéba Koné, les notes de guitare de Sana Seydou Khanzaï et de Kora de Domba Sanou. La poésie rode dans l’air autour de ce tableau qui s’illumine des vers égrenés par Khanzaï. Les quatre danseurs apparaissent sur ce monceau de déchets, habillés en militaire, en roi, en intellectuel ou en simple citoyen. Quatre forces qui se battent avec leur volonté pour tout arme. L’épais tapis drapé, recouvrant la scène, replié, l’espace s’offre enfin aux danseurs pour interpréter des chorégraphies qui mélangent habilement danse contemporaine et danses africaines. Les danseurs se font comédiens et incarnent leurs personnages dans la même énergie que la danse au son des mélodies douces amères des musiciens. La voix de Djénéba Koné, mère Afrique charismatique, guide les danseurs et vient caresser leurs mouvements d’une aura protectrice. Les danseurs racontent un pan de l’histoire de l’Afrique dans tout ce qu’elle a de plus noble mais aussi de plus violent. La place de la jeunesse est le chaînon centrale de cet hymne d’espérance. 1h30 pour traverser un continent c’est bien peu mais Serge Aimé Coulibaly réussit le pari de nous entraîner dans son combat. Une progression lente qui commence par un immobilisme proche d’une pesanteur qui s’évanouit dans l’air au deuxième tableau pour nous projeter dans l’énergie créatrice de la danse.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
Conception et chorégraphie : Serge Aimé Coulibaly
Assistant à la chorégraphie : Lacina Coulibaly
Création danse : Lacina Coulibaly, Lévy Tierema Koama, Sigué Sayouba, Serge Aimé Coulibaly
Musiciens : Sana Seydou Khanzaï, Domba Sanou, Benjamin Collier
Chanteuse : Djénéba Koné
Scénographie : Papa Mahamoudou Kouyaté
Théâtre Firmin Gémier
Place Firmin Gémier, 92160 Antony
Le vendredi 06 février à 20h30
Réservations : 01 46 66 02 74
[/slider]

Vous pourriez aimer çà


  1. […] passage et soirée Africaine oblige je vous invite vivement à voir Babemba Théâtre Firmin Gémier le 6 Février 2009. Partager pour le […]

  2. Un très beau spectacle que j’avais eu la chance de voir au Tarmac de la Villette ! de quoi se réchauffer par ce temps glacial !

    Marie / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest