Théâtrorama

Dans son solo clownesque, Madame Françoise retrouve le chemin de l’école. L’étonnante maîtresse donne une leçon de choses pas ordinaire, tout en subtilité.

La sonnerie retentit. C’est l’heure. De dos, Madame Françoise pénètre sur la piste : « ça a sonné et je suis en retard ! C’est ça ma classe ? C’est noir…». Revoilà enfin la clown égérie des Nouveaux Nez, qui ne quitte jamais son bonnet de bain rouge et ses lunettes noires, dans une création pour enfants, Alpha Bête, mise en scène par son complice, André Riot-Sarcey.

Crédit photo A.Chambaretaud
Crédit photo A.Chambaretaud

Ouvrez vos assiettes !
A l’heure des nouvelles technologies, Madame Françoise (Roseline Guinet) contraste avec bonheur. Elle endosse le rôle de la maîtresse d’école dans une classe à l’ancienne, avec un tableau noir, des rideaux noirs et un vieux piano noir, bien sûr. Sinistre ? Pas un moment. L’enseignante, un tantinet étrange, s’émerveille de tout telle une enfant et chaque objet devient alors prétexte à faire la leçon : un « piano qui sourit », un stylo, une porte qui ne sert à rien… Après une petite « rentrée » en matière et quelques retardataires (« Ah ! C’est quelle classe ? Quel quartier ? Quel bus ?… Bon, c’est trop long, sortons ! »), la première leçon démarre : la naissance. « Ouvrez vos assiettes et fermez vos clapets. Au début vous n’existiez pas. Vous n’étiez pas là ». Le jeune public participe à une série de curieux cours de chant, de géographie, d’astronomie, d’anatomie…. Pour la petite question d’apesanteur, un garçon blondinet monte sur scène. Madame Françoise a une demande particulière : « Saute et reste en l’air… Mais alors, tu tombes ! ».

Souvent, la surprenante maîtresse a la langue qui fourche, pour notre plus grand plaisir. De ses dérapages linguistiques, surgissent de jolis jeux de mots et des rimes alambiquées qui émoustillent la curiosité des petits et les tiennent en haleine pendant toute la durée du spectacle.

A noter : Madame Françoise présente avec Amamouche une création, Noces de papillons, du 5 au 22 novembre, au Théâtre Le Samovar, à Bagnolet (93).

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »] Alpha Bête (site web)Alpha Bête
Avec Roseline Guinet (Madame Françoise).
Mise en scène : André Riot-Sarcey.
Au village de cirque, pelouse de Reuilly, à Paris. Jusqu’au 1e novembre, à 14h30. Relâches les 23, 29 et 30 octobre.
A partir de 5 ans. 50 mn.

Prix : de 5 € à 15 €.
Réservation : 01 46 22 33 71
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest