Théâtrorama

A suivre !

L’abus de séries télé nuit gravement à la santé…

TV addict… Margotte est définitivement accro aux séries télé. Pas question de passer une journée sans avoir sa dose de drogue visuelle. Elle avale tout ce qui lui passe par la télécommande. Mais quand le monde virtuel sort du petit écran pour débarquer dans son appart sans prévenir, le scénario s’emballe pour faire de Margotte une héroïne malgré elle.

Allez, encore un, juste un petit épisode pour la route… Que celui qui ne s’est jamais fait un après-midi pyjama sous la couette à se gaver de séries jusqu’à l’overdose en se vidant un pot de nutella consciencieusement à la petite cuillère (double overdose) revienne à la page d’accueil pour trouver une critique moins guimauve. Margotte n’est que le reflet d’un relâchement culturel qui nous guette tous au coin du petit écran (et maintenant qu’il est sans pub, le petit écran…). La tentation du pire qui nous entraîne dans sa spirale d’imbécillité. Margotte est en recherche passive d’emploi. Elle traînasse toute la sainte journée en pyjama et chaussons nounours. Moins elle en fait, moins elle a envie d’en faire. Elle préfère laisser ses héros de séries s’activer et mener une vie trépidante plutôt que de vivre la sienne. C’est tellement plus confortable d’exister à travers un écran qui vous protège de la cruauté du monde extérieur. Margotte rêve encore dans son manège enchanté et son kiki (de son vrai nom Damien, qui a rejoint le monde des bisounours de Margotte à travers un surnom roudoudou) commence à être désespéré de voir sa moitié se transformer en desperate housewifes. Sans parler de sa copine Emilie, sœur de séries, qui a le cerveau en compote de framboise et qui en rajoute une bonne couche d’idiotie (on a les amis qu’on mérite). Mais quand la fiction rejoint la réalité et que les héros de série viennent sonner à la porte en vous faisant gober un scénario de comics raté, Margotte et Emilie foncent tête, sans neurones, baissée pour jouer leurs rôles dans ce méli-mélo d’histoire sponsorisée par Marvel.

A suivre

Pas question de vous spoilier !
Mais qui se cache véritablement derrière l’agent secret Pollux ? Thelxépéia est-elle une espionne de l’Olympe ? La prophétie du gant va-t-elle se réaliser malgré l’alien caché dans le placard ? Pas la peine de soudoyer le webmaster, vous ne saurez rien avant d’avoir vu la pièce. A suivre démarre avec des accents de café théâtre pour s’enfoncer progressivement dans une fantaisie généralisée. Une surenchère de l’invraisemblable qui s’enchaîne à toute vitesse. Loin d’être laissé sur le bord de son siège, le public mord à l’hameçon. Plus les ficelles de scénario utilisées pour les séries sont grosses, plus ça passe pour nous plonger joyeusement dans l’irrationnel. Jérémy Manesse a su capter les clichés déclinés par les séries et autre scénario de comics pour démonter le système et le montrer en pièces détachées aux spectateurs. Les personnages caricaturaux de Pollux (Oliver Mag) et Thelxépéia (Réjane Lefoul) fonctionnent sans fausse note dans une interprétation où l’excentricité est reine. Excentricité reprise en chœur par la copine fofolle de Margotte, jouée par Laurie Marzougui qui donne des faux airs de Zézette (il fallait bien placer le père Noël en cette période de fête) à une Emilie pétillante. Ça part dans tous les sens, ça ne s’arrête jamais et on se demande bien comment la pièce va finir pour retomber sur ses pattes. Le coup de théâtre final est habile et replace le scénario dans une logique rassurante. Alors plutôt que de rester scotché à votre télé toute la soirée à regarder Lost (de toute façon, perdus pour perdus), laissez-vous tenter par une soirée théâtre des plus télévisuelles !

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
A suivre !

Texte et mise en scène de Jérémy Manesse
Avec Odile Huleux, Réjane Lefoul, Olivier Mag, Jérémy Manesse, Laurie Marzougui

Au Café de la Gare, jusqu’au 01 mars 2009 du jeudi au dimanche à 19h
41, rue du Temple, 75004, Paris
Réservations : 01 42 78 52 51
[/slider]

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest