Théâtrorama

Boucle d’Or et après ?…

En ces temps de rentrée – parfois difficiles – il est un spectacle jeune public, au Lucernaire à Paris, qui vaut le détour par sa fraîcheur, son intelligence et son humour. Il évite de prendre les enfants pour des demeurés. Il invite les adultes à une pause et à un retour salutaire vers l’enfance.
Monté par la Compagnie Auriculaire qui, depuis 2005, a créé de nombreux spectacles jeune public, il explore un théâtre conté avec  » objets et marionnettes ».
Fantaisies et variations autour du conte de  » Boucle d’Or » qui, à y regarder de plus près est, ma foi, une bien étrange affaire.

Boucle d’Or a désobéi à sa maman en allant se promener dans la forêt. Elle entre sans frapper dans la maison des ours…Elle s’assoit sur la chaise de Papa Ours, puis sur celle de Maman Ourse et finit par trouver la chaise de Petit Ours à sa convenance…Bols, lits…Grands, moyens, petits… Elle s’endort dans le lit petit lit de Petit Ours. Les ours reviennent de leur promenade, découvrent la petite fille, grognent. Boucle d’Or pousse un cri et s’enfuit…
Et après ? Que s’est-il passé après ?…À partir de la trame de cette histoire très courte, Florence Le Corre écrit une dizaine de variations pour imaginer ce qu’il s’est passé après cette aventure, juste pour le plaisir de raconter.

Des pistes nouvelles…

Jouant sur la répétition, chantant et dansant, deux comédiennes prennent en charge le récit et multiplient les points de vue. Qu’a dit la maman de Boucle d’Or à son retour ? Qu’en disent les ours lorsque la télévision vient les interviewer ? Et le corbeau qui a tout vu dans la forêt ?…
Le décor change à vue, la télévision est omniprésente et est représentée – clin d’oeil à la propre enfance des adultes – par la mire des premiers temps. Jouant sur des éléments minimalistes et l’envers du décor, mettant en scène un théâtre d’objets, des ombres chinoises, l’histoire de Boucle d’Or se dédouble,se multiplie, la perception se déforme pour envisager les points de vue des différents protagonistes.De face, de biais, la taille de la fillette rapetisse ou grandit en fonction des objets placés devant elle.
Le spectacle se termine par une version de la  » réalité historique « . Les deux conteuses raconte le conte tel qu’on le connaît pour nous dire que le mystère reste complet.
Toute la construction du conte revisité se fait à vue. Dans ce théâtre, tout se démonte, s’imbrique, s’aplatit, s’emboîte, se construit sous nos yeux, les deux comédiennes font un signe au régisseur pour les changements de lumière… permettant aux enfants d’entrevoir la réalité et la matérialité du plateau. L’univers sonore joue aussi sur la variation des points de vue, du rock hindi à un air d’opéra en passant par la musique pop ou celle des films des années 60.

A ne pas manquer, cette histoire de Boucle d’Or qui, en entrecroisant la réalité d’aujourd’hui avec les chemins du conte, déclenche chez tous les spectateurs de 4 à 80 ans l’envie d’imaginer, à leur tour, leur propre version de l’histoire.

BOUCLE D'OR, UNE ÉTRANGE AFFAIRE
Spectacle jeune public à partir de 4 ans
Texte : Florence LE CORRE Mise en scène : Isabelle HAZAËL Durée : 50' Avec en alternance : Mia Delmaë, Flore Grimaud, Rachel Huet-Bayelle, Florence Le Corre

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !