Théâtrorama

Catégorie : Théâtre Lucernaire


Seasonal Affective Disorder au Lucernaire

Seasonal Affective Disorder – Mise en scène : Lélio Plotton Seasonal Affective Disorder – Dolly est une gamine de quatorze ans capable de boire un chocolat chaud, de mâcher un chewing-gum et de fumer une clope en même temps. Elle a des tatouages imaginaires...


Guérisseur de Brian Friel au Lucernaire

Guérisseur – Mise en scène : Benoît Lavigne « Entrez, entrez Mesdames et messieurs pour cette seule soirée, venez voir le « fantastique » Frank Hardy, qui guérit par l’imposition de ses mains » Sillonnant les villages reculés d’Écosse et du Pays de Galles, avec sa compagne Grace...


Les Misérables mis en scène par Manon Montel

Les Misérables au Lucernaire Les Misérables – Dès les premières répliques, on plonge directement au cœur même de l’œuvre fleuve de Victor Hugo, celle qui nous emporte sur les pas de Javert et de Jean Valjean, de Fantine et Cosette, de Gavroche et de...



Une maison de poupée au Lucernaire

Une maison de poupée mis en scène par Philippe Person Une maison de poupée – Les personnages ne manquent pas habituellement dans les pièces de Henrik Ibsen. Le milieu décrit est celui de la bourgeoisie et sous l’apparente tranquillité couve le feu des grandes...





Sarah Doraghi change de file au Lucernaire

Sarah Doraghi du Théâtre du Lucernaire Sarah Doraghi – Ce sont tout d’abord des voix. Celles, familières, de Muriel Robin dont elle maîtrisait les sketchs à les réciter par cœur, de Francis Cabrel et de son amour à mourir qui la faisait tressaillir, puis...


Le Cancre, de Daniel Pennac

Le Cancre, de Daniel Pennac De l’incompréhension comme moteur de recherche…  » Le cancre est de ceux dont les leçons apprises le soir ne se réveillaient jamais le matin«  Dans sa bouche, « je ne comprends pas » revient comme un leitmotiv. Vêtu d’une culotte courte,...


La vie bien qu’elle soit courte

La vie bien qu’elle soit courte Un homme – qui en joue des dizaines d’autres. Une femme – qui en joue des dizaines d’autres. L’architecte Stilianov – qui ne joue que lui seul, à moins que, entêté dans son rôle, il ne fasse que...


Dialogues d’exilés

Dialogues d’exilés Après avoir mis en scène « Knock« , « Cyrano de Bergerac » ou « Olivier Twist » qui réunissaient plus de vingt comédiens et musiciens, Olivier Mellor revient avec ces « Dialogues d’exilés  » à une forme plus intime (cinq comédiens). Il renoue ici avec le théâtre d’un...


On s’en fout qu’ça soit beau !

On s’en fout qu’ça soit beau ! À celui de comédiens, préférons pour un temps le terme de commissaires d’exposition. À la scène, choisissons l’étroitesse de couloirs de musées ou celle d’un atelier d’artiste. Quant au public, plutôt que de le cantonner dans son...



Pin It on Pinterest