Théâtrorama

François-Xavier Demaison en tournée

François-Xavier Demaison en tournéeAprès « Demaison s’envole » et « Demaison déménage », Demaison revient avec un troisième spectacle qui n’a pas besoin de nom pour être de renom. Fêter ses quinze ans de carrière en scène, un bel anniversaire qu’il partage avec un public au rendez-vous. Le théâtre de l’Odéon, à Marseille, était à la fête pour ce seul en scène de showman.

Portraits chinois et un peu corses

Une galerie de personnages déjantés,  se répondant en écho d’un sketch à l’autre en clins d’œil facétieux, remet sur le devant de la scène des éléments des anciens spectacles, un peu comme les pièces d’un puzzle, qui attendaient que le temps les façonne pour qu’elles puissent s’emboîter parfaitement. Cette continuité crée une complicité avec les spectateurs ayant suivi le parcours de l’artiste. Ce troisième spectacle apparaît comme la version finale et évolutive des deux autres. Un travail d’équipe avec une mise en scène bien rôdée d’Eric Théobald, les plumes affûtées de François-Xavier Demaison, Eric Théobald et Mickaël Quiroga, et Samuel Le Bihan à la production artistique.

Humoriste crooner

Le comédien a le don de poser ses personnages en quelques traits typiques, en expressionniste de l’humour. Il parvient même à les doter d’une profondeur psychologique qui permet de quitter le registre du comique pour aller esquisser en filigrane une sensibilité à fleur de peau. Il surfe habilement avec l’actualité, comme avec cette peinture très réaliste de cet homme politique qui se présente avec « 18 mises en examen, 2 condamnations, 16 non-lieux, en un mot : serviteur de l’Etat ». Des bons mots en cascade, en saillies réussies dans la garrigue quand il s’adresse à la salle marseillaise qui met volontiers la main à la pâte. Demaison est maître du jeu et s’amuse à nous balader d’un personnage à un autre dans un rythme sans temps mort. Il embarque le public dans ses récits loufoques et n’hésite pas à casser la baraque en jouant les imitateurs ou les crooners très crédibles. Et quel plaisir de retrouver Bitou le castor ! 1h30 de pure énergie où l’humoriste ne s’économise pas. Demaison, de fond en comble.

 

François-Xavier Demaison
Mise en scène : Eric Théobald
Ecriture : François-Xavier Demaison, Eric Théobald et Mickaël Quiroga
Son : Clément Poisson
Lumière : Hugo Kostic
Crédit photo: Jean-Baptiste Mondino

Vu au théâtre de l’Odéon à Marseille

Dates de tournée : site Internet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest