Théâtrorama

Catégorie : Théâtre Marseille

Demaison, sans titre mais tout en noblesse

François-Xavier Demaison en tournée Après « Demaison s’envole » et « Demaison déménage », Demaison revient avec un troisième spectacle qui n’a pas besoin de nom pour être de renom. Fêter ses quinze ans de carrière en scène, un bel anniversaire qu’il partage avec un public au rendez-vous....


Fleur de cactus, piquante Catherine Frot

Fleur de cactus, pièce pop Le rétro déride… Fleur de cactus, la pièce de Barillet et Grédy, garde ici toute sa couleur sixties, comme un bonbon acidulé qui met du rire en bouche. Un vaudeville qui, loin de se faner, refleurit avec un splendide...


Momo, un dialogue de sourd qui fait du bruit

Momo, mot à mot Momo, l’absurde prend tout son sens… Une pièce de Sébastien Thiéry ressemble souvent à un puzzle déjanté dont tous les éléments ne s’emboitent pas forcément, pour laisser au public le choix de poursuivre après les points de suspension. Momo replace...


Mon fric de David Lescot, vie à crédit

Mon fric, une pièce cash Mon fric règle ses comptes avec l’argent roi à travers une existence perçue sous le prisme sonnant et trébuchant des échanges financiers. Un texte riche en réflexion qui évite l’écueil des clichés gratuits. Une mise en scène dynamique qui...


La Résistible Ascension d’Arturo UI part en campagne

La Résistible Ascension d’Arturo UI, garde-fou politique ? La Résistible Ascension d’Arturo UI – Effrayant de modernité… Dominique Pitoiset a passé le texte de Bertolt Brecht au scalpel pour couper la veine historique trop datée, sans toucher à l’artère principale auréolant la pièce d’un...


L’Envers du décor au bon endroit à Marseille

L’Envers du décor, comédie bien pensée ? L’Envers du décor inspire le public marseillais… Les rires font presque partie des répliques tout au long de ce vaudeville qui sort les grosses ficelles. Et plus les coutures sont apparentes, mieux c’est. Conversation de couple où...


Stereoptik, magie scénique et images mouvantes

Stereoptik de Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet Stereoptik, ce sont des images qui parlent. C’est un dialogue sincère, faisant appel au cœur, que nous raconte cette scène silencieuse, dont seuls les divers instruments de musique et dessins nous livrent une parole. C’est ce discours...


Réparer les vivants, une pièce en plein cœur

« Enterrer les morts et réparer les vivants » Réparer les vivants – Emmanuel Noblet nous entraine dans une épopée du cœur, entre montée d’adrénaline et mécanique du corps. Le roman de Maylis de Kerangal devient une pièce pulsative palpitante qui saisit l’humanité à...


By heart, livres au cœur et scène blanche

By heart, de Tiago Rodrigues By heart, c’est une scène blanche qui restera en pleine lumière. Elle pourrait représenter une page ouverte de n’importe quel ouvrage encore vierge, à remplir. Sur son plancher, onze chaises et trois cageots débordant de livres aux couvertures usées...


Rock & Goal, danse, sport et rock’n’roll

Rock & Goal de Michel Kelemenis Rock & Goal, quand danser devient un jeu… Michel Kelemenis s’amuse à chorégraphier les J.O. pour le plus grand plaisir des enfants. Un peu plus, ça nous donnerait presque envie de faire du sport. À vos marques, prêts...


Par-delà les marronniers, revue dadaïste

Par-delà les marronniers de Jean-Michel Ribes Par-delà les marronniers – Un tronc commun d’humour qui scie la branche de la banalité pour tirer les racines de la loufoquerie. Jean-Michel Ribes, dans une idée lumineuse, a réuni les bonnes feuilles de trois artistes oubliés par...


Mon traître, de la balade au requiem irlandais

Mon traître, adapté et mis en scène par Emmanuel Meirieu Mon traître – L’héroïsme tombe de son piédestal pour redevenir tristement humain. Réquisitoire puissant de Sorj Chalandon où chaque mot ravive une blessure morale. La trahison d’un ami et de toute une patrie fait...



L’Heure du diable de Fernando Pessoa

L’Heure du diable de Fernando Pessoa L’Heure du diable…. Quelle est la nature du diable ? Où se dissimule-t-il ? Dans les interstices du monde peut-être. De toute façon, jamais très loin de nos vies régulées et satisfaites qui expédient dans les limbes les...



Pin It on Pinterest