Théâtrorama

Contrôle d’identités : la diversité en question

« C’est quoi être Belge ? » Que celui qui a une réponse toute prête contacte le collectif Boréal, ouvert à toutes les propositions…

Il y a des pièces dans l’air du temps, en reflet parfait d’une actualité fumeuse… Le contrôle d’identités orchestré par le jeune metteur en scène Ilyas Mettioui, accompagné du collectif Boréal en est une bouillonnante illustration. Au-delà de l’identité belge, tiraillée entre les tensions des deux communautés principales du pays, ce théâtre documentaire intelligemment pédagogique tend à l’universel qui se débat dans la montée des extrêmes, les migrations de peuples devant s’adapter aux valeurs des sociétés d’accueil. Une quête anthropologique sans prétention qui séduit tous les publics.

Ils sont sept en scène. Un microcosme de la diversité qui s’exprime, s’affronte et se complète. Energie en effervescence, des idées plein la tête. Et pourtant, pour répondre à cette question banale, « c’est quoi être Belge ? », ils rament pour trouver un argumentaire solide. D’ailleurs, on serait tout autant ennuyés s’ils nous la renvoyaient en pleine face la question. Derrière une même nationalité se cache tellement de réalités différentes. Et derrière cette question banale s’ouvre la boîte de Pandore de tous les débordements.

Je est un autre

controleidentite1Le rire ne dissimule pas pour autant la peur et les angoisses que cristallisent ces questions identitaires. La place de l’Islam dans l’Europe en avant-plan, sans pour autant tomber dans la facilité. La pièce distille au compte-gouttes les préjugés, les idées reçues, le racisme quotidien qui passerait presque inaperçu. Les personnages se retrouvent parfois pris au piège de leur chemin de pensée, comme une démonstration de non-sens qui fait écho dans le public. Les situations s’enchaînent à la façon de sketchs d’impro, entrecoupés de vidéos qui étayent les propos.

Une écriture collective qui ne se limite pas à la question des origines mais élargit le champ de la réflexion aux questions de genre, du droit à la différence, de l’émancipation des femmes. Les histoires personnelles se mêlent aux personnages de fiction. Dans les bons mots et les situations coup de poing, la pièce n’échappe pas à quelques moments de cacophonie dans un emballement débordant d’énergie. Le public réagit et réfléchit dans tous les sens du terme. Le débat reste d’ailleurs ouvert à la fin de la pièce où les comédiens proposent de continuer la discussion. Le théâtre a retrouvé sa place dans la cité.

Contrôle d’identités
Une création collective du Boréal en coproduction avec l’espace Magh
Mise en scène Ilyas Mettioui
Avec Bruno Borsu, Pauline Georger, Martin Goossens, Zoé Janssens, Ilyas Mettioui, Alex Moyroud, Taïla Onraedt
Scénographie Marie-Christine Meunier
Création lumière Nicolas Marty et Alexis Janssens
Dramaturgie historique Yasmina Zian

Vu au Théâtre Marni
Plus d’infos sur les prochaines dates: Contrôle d’identités

 Le 18 mars à 20h à l’Escale du nord à Anderlecht
Réservations : 02/528 85 00

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest