Théâtrorama

Et le prix du fou rire est attribué au TTO…

Si vous parvenez à garder votre sérieux plus de deux minutes en assistant à une représentation de Rire Please, c’est soit que vous êtes trop flasques des zygomatiques, soit que vous êtes bons pour aller travailler dans l’art contemporain. Les 20 ans du TTO ne pouvaient se célébrer que sur scène (certains veulent y mourir, d’autres préfèrent y rire), avec un grand déballage de l’artillerie lourde de la comédie. Laurence Bibot et Sébastien Ministru s’en sont donné à cœur joie…

« Peut-on encore rire 20 ans après ? » La question posée à Nathalie Uffner, la directrice du TTO, invitée de l’émission À tire d’elles, présentée par son amie d’enfance Dolly Perfumado, ouvre la voie de l’humour. L’interview pseudo-drolatiquement-intellectualisante sort rapidement de son cadre consensuel pour déraper en flash-back, intermèdes musicaux, pauses de retouches maquillage saupoudrées de pics que s’envoient au visage les deux vieilles copines, le tout sur fond de bons souvenirs en bonbons acidulés.

Pour le meilleur et pour le rire
Humour sulfurique décapant, les faux-semblants du métier de comédiens, vu des coulisses du TTO, sont savamment décortiqués. Parodie en folie et autodérision à gogo, les saynètes s’enchaînent comme un règlement de compte avec ceux qui ont eu par le passé la critique plus facile que le rire. La pièce s’amuse à mettre les lieux communs en distorsion, des coucheries entre camarades à la gay attitude, et à taper avec délectation sur les dérives de l’art creux.

Tous les ingrédients de la recette du rire façon TTO sont bien présents, avec un dosage un peu plus concentré que d’habitude pour encore plus de goût. Les comédiens se lâchent en prenant plaisir à se caricaturer. Le contemporain est écartelé sur l’autel du burlesque. Tout le monde en prend pour son grade dans une déflagration de tontons flingueurs par l’humour. Une complicité de 20 ans, ça ne s’invente pas, ça se joue. Encore plus de paillettes, de chorégraphies, de grotesque jusqu’à une orgie finale explosive. Vivement les 30 ans du TTO !

Rire Please
De Laurence Bibot et Sébastien Ministru
Mise en scène de Nathalie Uffner
Avec Laurence Bibot, Julie Duroisin, Emmanuel Dell’Erba, Antoine Guillaume, Aurelio Mergola, Nathalie Uffner, Soda

Jusqu’au 31 octobre 2015 à 20h30 au Théâtre de la Toison d’Or

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !