Théâtrorama

Les Invisibles

Elles nettoient vos bureaux, vos bungalows de vacances, les toilettes sur les aires d’autoroute… Ces femmes de l’ombre, que personne ne remarque, deviennent, le temps d’un soir, les héroïnes d’un road movie qui entraine le spectateur à travers l’absurdité des emplois précaires du 21ème siècle.

En 2009, la journaliste Florence Aubenas, pour tenter de saisir les réalités de la crise, se crée une couverture et part vivre à Caen. Se faisant passer pour une femme sans diplôme ni expérience, elle y a vécu les galères des petits boulots dont on réalise rapidement qu’ils s’apparentent à de l’esclavage des temps modernes. Entre les indiscrétions de Pôle emploi, les formations minables aux métiers de nettoyage, les horaires et les conditions de travail proprement inhumaines, le témoignage est poignant. A tel point que Isabelle Pousseur décide de mettre en scène « Le Quai de Ouistreham », l’ouvrage qui relate cette expérience.

Un moment d’humanité
« Les Invisibles » nait alors en 2012 au Théâtre Océan Nord. Le succès est immédiat et les listes d ‘attente ne suffisent pas. Les nouvelles représentations qui sont aujourd’hui proposées jusqu’au 4 octobre sont rapidement prises d’assaut par un public toujours au rendez-vous. Événement à noter, la pièce reçoit en 2013 le prix de la critique « Meilleures comédiennes ». Rien de surprenant, vu la performance d’une grande justesse et d’une grande pudeur offerte par Catherine Mestoussis et Magali Pinglaut. Ces femmes, investies de leurs personnages, tour à tour victimes et bourreaux, n’hésitent pas à se changer sur scène et à se travestir. La prestation est physique, le rythme est intense. Les portes claquent dans une chorégraphie infernale et le public, désemparé, ne sait s’il doit rire ou grincer des dents.

D’une grande empathie, le talent des actrices est manifeste. On s’épuise aves les personnages, on est porté par leurs espoirs, on est désespéré par leurs angoisses, on se révolte et on se résigne, bref, on en prend plein la tronche. On soupçonne si peu la réalité de ces femmes qui survivent dans une misère sociale et affective que le titre « Les Invisibles » prend, brusquement, tout son sens. On en sort ému, bouleversé et, peut être, un peu plus humain.

Les Invisibles
Mise en scène Isabelle Pousseur assistée de Guillemette Laurent
Avec Catherine Mestoussis, Magali Pinglaut et la participation de Guillemette Laurent et Isabelle Pousseur
Scénographie et images: Michel Boermans / Lumière: Nicolas Sanchez
Costumes: Odile Dubucq

Théâtre Océan Nord
63, rue Vandeweyer – 1030 Bruxelles
Réservations : 02 216 75 55

Jusqu’au 4 octobre
Représentations à 20h30 sauf mercredi à 19h30 / Relâche dimanche et lundi
En tournée, du 21 au 24 octobre 2014 à la Maison de la Culture de Tournai

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest