Théâtrorama

Dans « Ils s’aiment… une fois », des accents belges à couper au couteau ont eu raison des mimiques de Parisiens bobo. L’adaptation de la célèbre pièce « Ils s’aiment » à la sauce bruxelloise donne le sourire… plus d’une fois.

Sur la scène du Fou Rire, Françoise de Paeuw et Maxime Thierry n’ont rien à envier au duo comique qui a élevé la pièce « Ils s’aiment » au rang de monument du théâtre comique : Pierre Palmade et Michèle Laroque sont vite oubliés. Au gré d’une petite dizaine de scènes, les aventures de ce couple haut en couleurs sont racontées, et aucun détail n’est épargné. Le jour de leur mariage (annulé), dans leur voiture (accidentée), en attendant un « souper » (déprogrammé), les deux trouvent toujours matière à se disputer. Un sujet est encore plus sensible que tous les autres : les parents ! Les quiproquos et les jeux de mot s’enchaînent, les insultes aussi. Echanges d’amabilité, vols de pintade en plastique et jeux de lumière rythment cette comédie potache plus belge que nature. « On dirait mes parents quand ils s’engueulent », sourit une Bruxelloise pure souche dans la salle.

Un spectacle qui donne la frite
Reprendre une pièce aussi connue et acclamée que la fameuse « Ils s’aiment » est un pari osé. Les deux acteurs belges s’accordent peu de liberté et restent très près du texte original. Les références à Bruxelles et à la culture du plat pays sont rares et précieuses : elles donnent toute sa saveur au spectacle. Le public rit de bon cœur quand, le jour du mariage avorté, Monsieur s’apprête à décommander le traiteur pour plus de 200 personnes et propose à Madame un petit détour par chez Antoine – la meilleure friterie de la capitale – avant de rentrer à la maison, la bague pas au doigt. Sur scène, l’atmosphère est légère, l’humour assez « premier degré », mais les personnages restent attachants. Dans le public, entre deux gloussements, les couples amoureux se dévisagent : « On ressemble à ça, tu crois ? »

Ils s’aiment… une fois
Ecriture : Pierre Palmade et Muriel Robin
Avec Françoise de Paeuw et Maxime Thierry
Le 4 novembre à 20h15 au théâtre Le Fou Rire

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest