Théâtrorama

Chroniques récentes

Zoom sur la compagnie Vanités Exquises

Le Coeur sous la jupe de la compagnie Vanités Exquises Autour de la figure de la Reine Marguerite de Valois, épouse d’Henri de Navarre, dite Reine Margot, Margot Ferrera décline un conte doux et sensuel, interprété avec délicatesse par Laetitia Juan. Retour sur cet...


Le Récital des postures, vibrations capillaires

Une performance tirée par les cheveux… Un récital qui se déroule en silence et où le mouvement devient musique… La chorégraphe suisse Yasmine Hugonnet pianote habilement sur la gamme des figures artistiques imposées pour les transformer en répertoire contemporain qui redonne au corps sa...


Tartiufas, une dramaturgie de l’image

Tartiufas – Mise en scène : Oskaras Korsunovas Oskaras Korsunovas est l’un des grands metteurs en scène européens qui ne tournent que trop peu sur nos scènes. Il donne, pour la première fois en France, son Tartiufas. Un Tartuffe foutraque, aux tonalités rock qui...





Story water d’Emanuel Gat au Festival d’Avignon

Story water dans la Cour d’honneur Le travail d’Emanuel Gat est celui d’un orfèvre du geste. Jamais spectaculaire ou prétentieuse, de son inoubliable Sacre du printemps à cette création mondiale pour le Festival d’Avignon, son écriture chorégraphique va toujours chercher dans la reprise des...




La Peau d’Élisa mise en scène Catherine Anne

Au plus proche de ceux qui viennent l’écouter Élisa est assise sur scène, silencieuse, le regard dirigé vers son public, avec au bord des lèvres un léger sourire. Elle attend, tandis que vous rentrez discrètement sur la pointe des pieds pour ne pas la...



Trans (mes enllà) de Didier Ruiz au Festival d’Avignon

Trans (mes enllà) donne la parole aux personnes transgenres Didier Ruiz travaille depuis longtemps avec des non-acteurs. Détenus, adolescents, ouvriers, il accompagne, dit-il, des paroles. Pour TRANS (més enllà), crée cette année au Festival d’Avignon, il fait entendre les paroles de sept personnes transgenres....


Ce qui demeure, théâtre documentaire de l’intime

Ce qui demeure, d’Elise Chatauret à la Manufacture Deux comédiennes et une musicienne occupent le très bel espace scénographique conçu par Charles Chauvet. Au plus proche du public, un sol blanc, pour le moment, immaculé. Au lointain, derrière une baie vitré, on aperçoit la...




Pin It on Pinterest