Théâtrorama

Kiwi de Daniel Danis

Pyka Puppet Estival : de Daniel Danis à TchékhovL’impression est toujours étrange dans le théâtre d’objet et/ou de marionnettes. On finit par oublier le manipulateur pour se laisser fasciner par ces drôles de personnages qui vous regardent, vivent leur vie avec intensité et finalement vous ramènent à vous même avec humour et poésie.

Les spectacles présentés dans le cadre du Pyka Puppet Estival ne dérogent pas à la règle. « Kiwi » du québécois Daniel Danis, présenté par la Cie de la Tortue Noire qui joue avec le côté obscur des légendes urbaines et une promenade « À travers la Cerisaie » de Tchekhov, traversée par la nostalgie du temps qui passe et la mélancolie, proposée en solo par Vera Rozanova, jouent l’opposition des inspirations pour nous emmener ici, là-bas, ailleurs…

« Kiwi » ou la lutte pour la survie

Deux jeunes gens invitent les spectateurs à l’entrée à une sorte de brocante composée d’objets tous plus hétéroclites les uns que les autres : une râpe à fromage, de vieux bibelots, des livres aux pages jaunies et déchirées… La lumière de la salle s’éteint et se rallume sur la table, au centre du plateau. Dany Lefrançois et Sarah Moisan, acteurs et manipulateurs se mettent dès lors au service de ces petits personnages dispersés sur la table et qu’on n’avait même pas remarqués. Jouant avec uniquement des têtes de poupées, leurs doigts courent, galopent, s’accrochent à une ficelle qui descend d’une table. Ils racontent l’histoire de Kiwi, Mangue, Litchie et les autres, pauvres gamins livrés à eux mêmes dans la bonne ville de Montréal.

À quelques semaines de la tenue des jeux olympiques, le nettoyage de la Ville amène l’élimination de certains quartiers malfamés et de leurs occupants. Dans ce climat de terreur, Kiwi, une jeune fille abandonnée par sa famille, est recueillie par un gang de jeunes luttant pour leur survie. Ensemble, ils partagent l’espoir d’une vie meilleure. Kiwi et Litchie se marient pour « se donner des fleurs dans la tête » et oublier les dangers de la maison noire où les enfants se prostituent pour survivre.

Daniel Danis est l’auteur de ce texte émouvant. Immédiatement reconnu dès ses débuts d’auteur dans les années 80, il trimbale un univers fort où une poésie toujours évocatrice s’inscrit dans un monde dur, qui ne ménage pas les enfants. Ses personnages ne sont pas des anges, mais révèlent toujours une humanité bienveillante qui laisse un espace à l’espérance. En s’emparant de ce texte et en l’adaptant pour un théâtre d’objets, Dany Lefrançois et Sarah Moisan, acteurs et manipulateurs, s’attachent aux détails. Le rapport entre l’objet et le jeu de l’acteur établit une échelle de grandeur qui permet de jouer en même temps sur le gros plan et le lointain. Inspirés par la symbolique, l’objet devient un sujet à part entière, fait naître le geste, met le corps en mouvement, soulignant par là même le jeu de l’acteur avec finesse, mettant l’accent sur les peurs provoquées par les chocs et les chutes de l’enfance.

À travers la Cerisaie, une « tragi-comédie pour objets en transit »

Pyka Puppet Estival : de Daniel Danis à TchékhovAutre pièce. Autre univers. Plus quotidien et rassurant en apparence, par opposition à celui de la pièce de Danis, le côté feutré de « La Cerisaie » proposée par Vera Rozanova, n’en n’est pas moins agressif. Ici, les objets de tous les jours deviennent un reflet des humains qui les utilisent, tout en indiquant le temps qui passe. Avec son délicieux accent russe, Vera Rozanova joue tous les rôles de la pièce, se pose un couvercle sur la tête et devient Lioubov, utilise un réveil pour Lopakine et un fer à repasser à chauffer pour Douniacha, la jeune domestique. Le texte se distend peu à peu vers notre monde contemporain. Les objets changent avec le temps : le samovar devient bouilloire, La Cerisaie de la pièce, devient un espace de nostalgie où les objets racontent les points marquants d’une histoire plus contemporaine et plus personnelle. Jouant avec les ombres et la lumière, les transparences d’une dentelle, Vera Rozanova opère par glissements successifs. À travers les objets de la vie quotidienne, le regard se décale et revèle les bouleversements intimes, les mutations historiques de la Russie d’aujourd’hui.

L’histoire de la Cerisaie pourrait se résumer ainsi, dit Vera Rozanova  » La Cerisaie est en vente. Ils arrivent. La Cerisaie est vendue. Ils repartent « . Entre ces deux moments, le temps et ses éternelles questions. À quoi s’accrocher quand tout s’apprête à être renversé ? Faut-il s’agripper aux rêves du passé ou évoluer coûte que coûte et à n’importe quel prix ?
En adaptant « La Cerisaie », ultime œuvre d’Anton Tchekhov, en laissant les objets raconter cette histoire  » à leur façon », Vera Rozanova en donne une version renouvelée et poétique et en fait une « tragi-comédie pour objets en transit ».

 

Le Pyka Puppet Estival, Festival de marionnettes, Théâtres d’objets &Formes animées s’est déroulé à Paris au Théâtre de l’Atalante et au Théâtre Roublot à Fontenay sous Bois (94) du 2 au 10 Juin 2017.

Kiwi / Daniel Danis (Éd. De l’Arche) / Cie la Tortue Noire – Québec
Mise en scène : Guylaine Rivard
Manipulation et interprétation : Dany Lefrançois et Sara Moisan
Conception sonore : Michel Côté et Guillaume Thibert
Adaptation des éléments scéniques : Martin Gagnon
Conception des costumes : Sara Moisan
Conception des éclairages : Isabeau Côté
Crédit photo : Patrick Simard

Durée du spectacle 50 minutes / Public : 13 ans et +

À travers la Cerisaie / Tchékhov/ Vera Rozanova-Th. aux Mains Nues

Conception, scénographie, interprétation : Vera Rozanova
Assitante à la mise en scène : Bérengère Chargé
Création costume : Nawelle Ainèche
Création lumière : Lucas Prieux assiste de Pascal Moulin
Création sonore : Thomas Demay
Collaboration artistique : Jeanne Vitez, Camille Prieux, Nicole Caligaris
Crédit photos : Jean Henry

Durée : 1 h 10 – Tous publics

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest