Théâtrorama

People, what people ? – Cie Vilcanota Bruno Pradet

People, what people ? – D’une pulsion de vie à une pulsation de beat… Sans artifice et sans décor, la chorégraphie de Bruno Pradet saisit l’essence de l’existence on the rock. 50 minutes condensant l’histoire d’une humanité qui se débat, qui compose et se décompose dans un cycle sans fin.

People, what people ? – Cie Vilcanota Bruno Pradet

Connexion chaotique

Du brut qui commence par le son… Une musique électro obsessionnelle guide les corps des sept danseurs dans un inconscient collectif. Un rythme répétitif qui contribue à une transe progressive cassant les barrières de l’individualisme pour tendre vers une logique de groupe. Le plateau nu abrite ces corps réactifs aux pulsations qui reviennent en battements de cœur réguliers. Dans People, what people ? chacun a sa place, chacun possède ses mouvements sans chercher à se coordonner sur l’autre. Les corps ne recherchent pas forcément le contact, ils ne le fuient pas non plus. Ils sont juste là comme une évidence qui n’appelle pas à la surenchère. Sans être forcément connectés les uns aux autres, ils restent malgré tout reliés et commencent à se rapprocher.

People, what people ? To be or not to be

Il y a du Lisbeth Gruwez dans le travail chorégraphique de People, what people ? et « AH/HA » surgit volontiers des tiroirs de la mémoire. Tout comme le « Bit » de Maguy Marin, quand les danseurs se réunissent dans une folle farandole. Le spectateur entre vite dans cette transe, qui hypnotise l’attention, et assiste à l’évolution de ce microcosme, de cette communauté d’humains en mouvements et en évolution progressive. Changement de musique, qui n’oublie pas de faire de la voix un instrument. Le beat impersonnel de l’électro se mue en sonorité plus tribale qui implique une danse commune, une union qui dirige l’énergie à l’unisson. Et peu à peu s’ouvre le champ de toutes les possibilités d’un entrain collectif. On rit ensemble, on part au combat ensemble, on s’aime, on meurt ensemble. D’une même voix, on crie dans la même direction pour mieux se faire entendre. Les liens se resserrent comme des atomes en fusion qui accélèrent leur course en chœur vers la vie.

 

People, what people ?
Cie Vilcanota Bruno Pradet

Durée: 50 minutes
Crédit photos : Alain Sherer

Festival d’Avignon
Jusqu’au 19 juillet (relâche le 13), aux CDC- Les Hivernales à 20h

Tournée
13 mai 2017 – Centre culturel de Ferrals les Corbières (11) // du 9 au 19 juillet – 20h – CDC Les Hivernales Avignon (relâche le 13) // 23 janvier 2018 : MJC de Rodez (12) // 25 janvier 2018 : Scène conventionnée de Bourg en Bresse (01) // septembre 2018 : Festival Le temps d’aimer la danse – Biarritz (64) (sous-réserve)

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest