Théâtrorama

85B, le crabe se cuisine

85B, Mélisse Magny gros bonnet d’Avignon Off85B: titre énigmatique, sauf pour celles qui sont habituées à revoir leur ambition mammaire à la baisse. Un titre comme un concentré de vie qui saupoudre une bonne poignée d’épices émotionnelles pour se mettre à table avec le cancer du sein, sans perdre l’appétit. Une recette réussie grâce au talent de cordon bleu d’interprétation de Mélisse Magny et à la mise en scène de Delphine Bernard, qui fait du théâtre d’objet un plat de résistance consistant, pour ne pas baigner dans le pathos. Un seul en scène au texte savoureux qui va vite se démarquer dans la programmation parfois indigeste du Off.

En cuisine !

Lieu des confidences intimes, la cuisine devient une scène parfaite pour composer l’histoire de 85B. Chloé, jeune femme qui possède un bel appétit de vivre, se retrouve avec un crabe sur les bras à 28 ans. Diagnostic ? Cancer du sein. Un petit nodule, vu qu’elle a de petits seins. Existence chamboulée par l’annonce de la nouvelle, champ de bataille au menu, la cuisine remplace le divan de psy pour cette passionnée de gastronomie qui prépare un repas de fête en promesse d’avenir. Une cuisine presque thérapeutique qui distille une poésie du théâtre d’objet où les ustensiles deviennent les protagonistes avec le médecin-louche ou la mère-moule à gâteau, pour basculer dans une fantaisie qui édulcore la gravité du sujet.

85B à la louche…

Un seul en scène sur le cancer du sein. On pense bien évidemment à « Maligne » de Noémie Caillault. Mais si le sujet est le même, l’angle adopté est rigoureusement différent. Le théâtre d’objet transforme habilement la maladie pour incorporer une bonne dose d’humour et de moments où l’émotion s’arrête au seuil de la complainte. Le spectateur prend plaisir à s’attarder dans cette cuisine où se raconte l’histoire d’une vie qui rajoute les ingrédients un par un. Et même si Chloé n’est pas toujours bien dans son assiette, elle n’en fait pas un plat et envoie le crabe se faire cuire un œuf. 85B régale le public par une belle énergie de la lumineuse Mélisse Magny qui donne envie de partager son repas et ses états d’âme. Il est à parier que le spectacle ne fera pas un four !

 

85B
Interprétation : Mélisse Magny
Texte et mise en scène : Delphine Bernard
Scénographie : Marie Hervé
Lumière : Cyrille Morin
Crédit photo : Antoine La Rocca

Festival d’Avignon Off

Tous les jours au Vieux Balancier à 13h30
Relâche les 12, 19 et 26 juillet

Vous pourriez aimer çà


  1. Très belle critique, qui rend justice à ce petit bijou.

    wildniko / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest