Théâtrorama

Festival OFF d’Avignon – Madame Bovary

Madame Bovary Mise en scène : Sandrine Molaro et Gilles‑Vincent KappsMadame Bovary – La grande figure adultérine du XIXè siècle avec Anna Karenine fait l’objet d’une adaptation au sens le plus fort du terme. Sans pourtant dénaturer le propos flaubertien, le travail de Paul Emond explose d’originalité. Quatre comédiens dans un décor minimaliste se donnent à fond dans ce projet de très belle facture. Une réussite.

Claude Chabrol fut un des premiers à mettre l’accent sur le cynisme flaubertien dans son adaptation, l’une des meilleures à ce jour, de Madame Bovary. La mémoire collective, peut-être à force de comparaison avec Anna Karenine qui est loin d’en être le pendant russe et sûrement à cause des nombreuses adaptations tronquées pour le cinéma, n’a retenu d’Emma Bovary que la femme adultère qui finit mal. Pourtant, les pages de Flaubert ne manquent pas de provoquer des rires.

C’est Flaubert qu’on ressuscite !

Paul Emond a choisi de mettre en lumière cet aspect-là du roman de Flaubert. Le défi est de taille et peut aisément faire grincer quelques dents. Et pourtant, en assumant pleinement son audace, il nous livre un spectacle d’une très belle tenue, resserrant son dispositif scénique à quelques comédiens seulement (qui endossent divers rôles) et un décor unique. Le texte de Flaubert se fait oublier grâce à une mise en scène puissamment originale.

Le dispositif scénique ainsi resserré permet au metteur en scène d’appuyer sur la diatribe sociale dont Flaubert glissait de savoureux moments dans son œuvre. Les personnages incarnent en effet ce microcosme de gens bien-pensants, toujours prompts à juger à l’aune de sa petitesse. Fortement aidé par des comédiens de haut vol, à commencer par l’étonnante Sandrine Molaro, il nous livre un spectacle où l’audace voisine avec la fantaisie, à la fois délicieusement iconoclaste et puissamment flaubertien.

Madame Bovary
De Gustave Flaubert
Adaptation de Paul Emond
Mise en scène : Sandrine Molaro et Gilles‑Vincent Kapps
Avec Gilles‑Vincent Kapps, Félix Kysyl ou Paul Granier, Sandrine Molaro, David Talbot
Scénographie : Barbara de Limburg
Lumières : François Thouret
Costumes : Sabine Schlemmer
Musique originale : Gilles‑Vincent Kapps
Collaboration artistique : Grétel Delattre
Photo : © Brigitte Enguérand
Durée : 1h25

Festival OFF d’Avignon – Théâtre Actuel à 12h05

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest