Théâtrorama

Le temps en apesanteur

Une chorégraphie comme une caresse… L’espace devient velours, les mouvements veloutés. Si nous prenions le temps, créé par Chloé Hernandez et Orin Camus, est une invitation à savourer le moment présent. Alors, oui, on arrête tout, on fait une pause, on débranche, on déconnecte d’avec la réalité pour se laisser plonger avec délice dans cette vague de douceur qui monte lentement de la scène du Glob Théâtre, comme une méditation de pleine conscience.

À mi-chemin entre l’expérimental et la poésie, la chorégraphie de la compagnie Yma parvient au moment de grâce dans une fluidité parfaite. L’harmonie qui émane du duo enveloppe le public d’un voile de délicatesse. Ici, pas de tape-à-l’œil ni de poudre aux yeux. On revient à l’essentiel dans un dialogue où les corps prennent la parole en toute simplicité pour exprimer leurs émotions dans un langoureux vertige permanent. Les mots sont de trop. Il reste l’onctuosité de la sensation ciselant chaque geste pour parvenir à une forme cristalline qui saisit l’instant et suspend le temps.

Une plume sur l’air

Loin des agitations inutiles, le couple semble hors du temps pour atteindre une osmose qui donne une autre dimension aux mouvements. Éloge de la lenteur où les corps se redécouvrent avec onction comme un renouveau de la rencontre. Une esthétique de la contemplation qui n’est pas sans rappeler le film « The Tree of life » de Terrence Malick. La chorégraphie se mue en balade spirituelle de corps éthérés où l’autre devient l’unique préoccupation de ces 50 minutes d’évanescence. La précision des gestes de cette danse contact réinvente la fusion de ces corps qui se fondent et se recomposent, allant, dans un jeu de lumière en oscillation jusqu’à donner l’illusion de la fragmentation du temps. L’exploration du mouvement mène naturellement à une mise à nu, sanctifiant cette recherche d’un retour aux origines qui façonne les contours de ce pur moment de communion.

  • Si nous prenions le temps
  • Une création de la Compagnie Yma
  • Avec Chloé Hernandez et Orin Camus
  • Durée : 50 minutes
  • Crédit photos: Pierre Planchenault
  • Dates à venir 
  • Vu au Glob Théâtre 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest