Théâtrorama

Mr Follower : abonné au succès

Une vraie claque chorégraphique qui revivifie la danse contemporaine… Cette création de la compagnie Opinion Public a placé la barre artistique très haut.

Post Anima flirtait avec la SF et un horizon futuriste, Mr Follower nous plonge dans l’air du temps. Une satire dansée du monde moderne où l’écran met à cran. Si l’on retrouve en substance la même virtuosité technique de ces cinq danseurs qui apportent leur univers spécifique à moudre au tronc commun du travail chorégraphique, le scénario, qui charpente la chair artistique, tient le spectateur hypnotisé en haleine jusqu’à la dernière seconde.

Le public est ravi d’apprendre qu’il vient assister à un jeu de télé-réalité. La chauffeuse de salle fait son boulot et le présentateur cherche le nouveau Mr Follower dans l’assistance. L’heureux candidat, un monsieur tout le monde un peu pataud, rejoint la scène avec enthousiasme. Pris dans l’engrenage de la caméra, sa vie se planifie alors comme un feuilleton dont il est le héros, dans une déco groovy des années 60. Un canevas soigneusement cousu, de la rencontre amoureuse, au mariage organisé par la chaine, qui en profite pour fournir à Mr Follower son nouveau meilleur ami. Une souris de laboratoire ne serait pas mieux disséquée et analysée au microscope.

Hybride exaltant

2015_12_02_MrFollower-352_c-ChSampermansFusion parfaite des genres pour cette œuvre collective où Etienne Béchard, le metteur en scène, joue le maître… de balai, au sens… propre du terme. La danse se transforme en planète autour de laquelle gravitent des satellites artistiques qui enrichissent son expression. La musique live, composée et interprétée par le groupe Paper Ship, donne un effet studio qui renforce la sensation de participer à un enregistrement d’émission. Le théâtre fait partie du show et les danseurs jubilent en jouant la comédie et en s’improvisant apprenti chanteur, musicien ou magicien. Les nouvelles technologies et les vidéos trouvent naturellement leur place, sans étouffer cette fantaisie surréaliste qui jalonne toute la chorégraphie.

La créativité de chaque scène, tant par le niveau de technicité et l’originalité des mouvements que par les situations dramaturgiques, fait de Mr Follower un enchaînement de moments parfaits que le spectateur vit avec délice. Chaque saynète est une trouvaille, ingéniosité du détail qui fait la différence. Victor Launay et Arthur Louarti enchaînent les personnages dans des duos drôlissimes. L’humour mène la danse et permet de disséquer sans douleur un sujet de société qui ne prête pas à rire, en balançant quelques petites réalités sur le mode du cynisme. Critique acerbe d’un système qui prête à réfléchir pour échapper à la manipulation des esprits, là où les corps se contorsionnent déjà sur scène. Le message est reçu 5 sur 5 dans une chute qui n’est pas sans rappeler Le Cabaret des hommes perdus de Christian Siméon et Patrick Laviosa, ou une des scènes de Fractus V de Sidi Larbi Cherkaoui. Mr Follower frappe fort et juste. L’opinion publique ne pourra que suivre cette chorégraphie qui apporte un souffle novateur au paysage artistique.

Mr Follower
Chorégraphie collectif Opinion Public
Mise en scène Etienne Béchard
Avec Etienne Béchard, Johann Clapson, Sidonie Fossé, Victor Launay, Arthur Louarti
Violon Livio Luzzi
Guitare Romain Verwilghen
Batterie Edouard Cabuy
Compositions Paper Ship
Crédit photo : Charlotte Sampermans

Au théâtre Marni du 13 au 17 décembre à 20h

Vous pourriez aimer çà


  1. […] de musiciens… Jusqu’au 12/12 – Mr Follower @ Theatre Marni Je suis tombée sur cette critique du spectacle en cours au Marni et ça donne envie, non […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest