Théâtrorama

UP comme uppercut… Quatre dates seulement, au Théâtre Varia, pour découvrir les quatre cent coups d’un street fighter qui a trouvé sa rédemption dans la danse.

Fusion des genres pour un spectacle qui se transforme en récit dansé. Le danseur et chorégraphe Bruce Blanchard dépasse les frontières du hip hop pour enraciner son histoire dans des influences afroaméricaines, jazz et contemporaines. De la danse à la narration, Up apporte un souffle nouveau qui séduit par son authenticité.

Le combat d’une vie… Une enfance au bord du ring, avec un père champion de boxe et militaire sous le régime de Mobutu, au Congo. Le sport, plus particulièrement le foot, devient alors le credo du jeune Bruce. Mais au-delà du ring l’affrontement avec l’autorité paternelle le pousse dans la rue, qui devient son territoire de jeu. Des jeux dangereux, des combats clandestins aux délits qui le mettront hors circuit avant de retrouver un sens à sa vie grâce à la danse.

UpcopyDati Photgraphy6

Up & Down
La chorégraphie sort du registre habituel du spectacle de danse pour faire quelques pas vers une narration qui apporte une théâtralité enrichissante. Sur scène, Bruce Blanchard progresse dans son parcours, en compagnie de l’exquise chanteuse Sabine Kabongo, du DJ Courtasock aux platines et du musicien Bilou Doneux. Une complicité scénique qui nourrit les chorégraphies du danseur, entre humour, rage et émotion, et donne du corps à l’histoire.

Ambiance de tripot new yorkais dans les premières minutes du spectacle… La scène change d’atmosphère par la lumière qui devient un élément à part entière du décor ; jusqu’à former une prison en pyramide, qui enferme le condamné, pour le plonger dans la réflexion, avant de le propulser vers le champ lumineux de la danse.

UP se décline en subtilité. La voix off ponctue le récit et accompagne le mouvement en parfait accord. La danse s’infiltre dans chaque geste du quotidien, du combat de boxe à la partie de foot, en passant par la rue, qui devient une piste show off pour un gamin roulant des mécaniques. Les chorégraphies évoluent, elles aussi, au fil du spectacle, comme le parcours de vie du danseur, entre coups bas, coups du sort et coups de tête. Le style gagne en maturité pour monter en puissance dans une maîtrise du corps, qui ne reste plus seulement en agitation mais s’affirme en intensité. La danse devient alors langage pour transmettre le récit d’une expérience.

 

UP

Chorégraphie : Bruce Blanchard et Manuel Antonio Pereira
Danse : Bruce Blanchard
Musiciens : Sabine Kabongo (chant), DJ Courtasock (platines), Bilou Doneux (batterie, guitare, basse)
Mise en scène et dramaturgie : Manuel Antonio Pereira
Assistante à la mise en scène : Agnès Guignard
Lumières : Jean-Jacques Deneumoustier
Chargée de production : Ida Franchitti et Julie Daliers
Crédit photo: Vinciane Verguethen
Le 09, 12 et 13 décembre à 20h30, le 10 décembre à 19h30, au Théâtre Varia

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest