Théâtrorama

I Got Rhythm !

Quand la mosaïque des créations de Gershwin se mélange au patchwork de danse de José Montalvo et Dominique Hervieu, la fusion poétique s’exalte sur la scène de Chaillot.

Le jazz flirte avec le charleston qui fait du pied au classique et de l’œil au blues… Le métissage musical de l’œuvre de Gershwin fait tomber, à coup de notes, les murs cloisonnés de préjugés qui séparent art mineur et art majeur. Son univers se nourrit des influences des rues de New York où les agitations de la vie quotidienne donnent le rythme. Good Morning, Mr. Gershwin est la seconde partie de l’hommage de la compagnie Montalvo-Hervieu au compositeur américain. Après Porgy and Bess, Good Morning, Mr. Gershwin nous entraîne dans la magie de Broadway jusqu’aux rives d’une œuvre engagée…

swing-montalvo1
Laurent Philippe

La mer, c’est le mouvement perpétuel, comme la musique de Gershwin. L’eau peut bercer au fil des vagues ou s’abattre en tempête rythmée sur les naufragés du monde que sont les boat people, elle est toujours mouvante pour plonger le corps dans l’émotion. Montalvo imprime son univers pour se mouler en mouvements dans celui de Gershwin. La vidéo y est bien évidemment omniprésente pour jouer avec les danseurs et traduire en images leurs émotions.

mer-montalvo
Laurent Philippe

Une utopie sublimée
Chaque danseur arrive avec ses influences comme un bagage culturel qui s’ouvre et se partage avec les autres. Le mariage du Hip-hop, du contemporain, du classique, des rythmes afro est consommé pour le meilleur et le créatif. La musique de Gershwin se fond sur les accords de la danse. La comédie musicale de Broadway est à l’honneur pour mêler la danse à la comédie et au chant. Un show pailleté qui plonge dans l’Amérique des années 30 pour dériver au fil du spectacle sur des notes plus sombres qui placent la mélancolie en étendard avec l’image des pleurs de ce bébé noir inconsolable des malheurs que son peuple a subis. Mais derrière les heures sombres de l’Amérique (la ségrégation raciale, la grande dépression) se faufile l’espoir qui mène à la tolérance et à l’écoute de l’autre pour apprendre de ses différences. Une danse pour aller vers l’autre, une chanson pour être à l’unisson.

bebe-montalvo
Laurent Philippe

Si Gershwin avait rencontré Montalvo, il lui aurait certainement demandé si ce n’était pas son frère caché avant de composer ensemble dans un parfait syncrétisme artistique. Good Morning, Mr. Gershwin bercera les coutumiers du compositeur en leur faisant découvrir d’autres facettes de sa musique. Les néophytes se laisseront guider dans ce parcours poétique où les rythmes entraînants de la première partie du spectacle laissent progressivement la place à la nostalgie. La mer qui s’agite en fond est une invitation au voyage dans le monde de Gershwin qui ne se refuse pas.

[slider title= »INFORMATIONS & DETAILS »]
Good Morning, Mr. Gershwin
Chorégraphie de José Montalvo et Dominique Hervieu
Scénographie et conception vidéo de José Montalvo
Avec Mansour Abdessadok (dit Pitch), Arthur Benhamou, Katia Charmeaux, Emeline Colonna, Nicolas Fayol, P. Lock, Mélanie Lomoff, Olivier Mathieu, Sabine Novel, Karla Polux, Priska, Alex Tuy (dit Rotha)
Costumes de Dominique Hervieu, assistée de Siegfrid Petit-Imbert
Création sonore : Catherine Lagarde
Lumière : Vincent Paoli

Au Théâtre National de Chaillot, du 7 janvier au 7 février (site web)
1, place du Trocadéro, 75016, Paris
Du mercredi au samedi à 20h30, dimanche à 15h
Réservations : 01 53 65 30 00
[/slider]

Vous pourriez aimer çà


  1. c trou bien good morning mr guershwin j’adore

    sabrina / Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest