Théâtrorama

Anatomía del sentimiento, conversation des corps amoureux

Anatomía del sentimiento, une mise à nu du désir féminin. La chorégraphe et danseuse Lucía Marote continue son exploration des corps en plaçant l’intime au coeur de ses investigations. Sans tabou ni fausse pudeur, elle offre l’espace à deux corps qui se cherchent, composent ensemble et se recomposent en fusion jusqu’à la douleur de la séparation et la souffrance d’un désir en perpétuelle réinvention de l’autre.

Anatomía del sentimiento

Anatomía del sentimiento, accord et désaccord

Un air de jazz en ouverture qui se danse dans une pure joie du corps. Lucía Marote savoure ce plaisir solitaire dans une fluidité onctueuse qui aiguise la sensation et mène au corps de l’autre. Poliana Lima entre en scène, nue, en toute simplicité et se plante en reflet face à celle qui est encore habillée. Les vêtements sont de trop. Nudité à égalité, les deux artistes peuvent à présent se livrer à une danse contact où le sol devient le support de leur complicité.

Les mouvements commencent en balbutiements comme un corps qu’on découvre pour la première fois pour se fondre progressivement l’un dans l’autre, dans un confort charnel qui scelle l’entente épidermique. Les lumières se font plus intimes pour abriter leur duo d’ombres amoureuses. Les mouvements sont à la fois tendres et précis, parfois brusques pour donner une impulsion, un changement de rythme. La séparation succède à la fusion dans un cri du corps qui finit par convulser comme s’il rendait l’âme, avant de retrouver la cadence du désir se déployant dans un cycle qui se répète. Lucía Marote propose avec Anatomía del sentimiento un travail exigeant qui pousse les limites du corps toujours un peu plus loin.

Chorégraphie de Lucía Marote
Interprète : Poliana Lima y Lucía Marote
Accompagnement artistique : Jesús Rubio Gamo
Lumières : Pablo R. Seoane
Durée : 50 minutes
Crédit photos : Manel Bielsa Fotografía

Vu au Carme Teatre

Les 22 et 23 septembre à Tenerife, Teatro Victoria

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest