Théâtrorama

Pyka Puppet Estival : poupées stars à l’Atalante

Du 4 au 11 juin 2015, le théâtre de l’Atalante ouvrira sa scène à la toute première édition du festival Pyka Puppet Estival, dédié aux marionnettes et au théâtre d’objets. Initié par Alain Alexis Barsacq, directeur de l’Atalante, et Grégoire Callies, artiste associé, le festival rendra hommage à cette forme artistique ancestrale, pour revenir à « l’essence même du théâtre ». Durant plus d’une semaine, les plus grands spécialistes internationaux et manipulateurs de génie investiront la scène du théâtre en matinées et en soirées, pour donner souffle et vie à leurs petits compagnons de bois, de carton, de tissus et d’ombres, et pour faire découvrir au tout public des chefs d’œuvre du répertoire.

Le spectacle inaugural du jeudi 4 juin saluera le talent de Yeung Faï, issu d’une famille de marionnettistes de père en fils, qui ouvrira pour l’occasion les portes de son « Teahouse », maison de thé aux fils multiples tendus entre révolution culturelle et Chine contemporaine, théâtre de marionnettes et karaoké, petits tracas du quotidien et grands drames de l’Histoire. Autres temps forts du festival : « La Légende du bonheur », spectacle proposé par Evguéni Ibrahimov, l’un des maîtres incontestés de la marionnette russe, inspiré par ses pérégrinations à travers le monde et le retour aux choses simples de la vie ordinaire, ainsi que « The Seed Carriers » conçu par l’Anglais Stephen Mottram, dont la manipulation très réaliste de ses marionnettes à fils mêle virtuosité, dynamisme et poésie.

Sur scène également, la facétieuse confusion des rôles entre manipulateurs et manipulés grâce au créateur du Théâtre Sans Toit Pierre Blaise qui présentera « Le Dernier Cri de Constantin », l’adaptation de l’« Acte dans paroles 1 » (mais avec filets !) de Beckett par François Lazaro et la conférence marionnettique et imaginaire entre Jean-Louis Heckel et l’illustre maître de la marionnette biélorusse Viktor Schimpferling, disparu en 1992.

Hors scène, une table ronde autour de cette forme artistique réunira tous les artistes du festival et des spécialistes chercheurs et universitaires, et un stage consacré à la « logique du mouvement », dirigé par Stephen Mottram, viendra conclure, du vendredi 12 au dimanche 14 juin, une semaine d’alliances et de liaisons sensibles entre les arts.

La programmation complète :
Teahouse de Yeung Faï, le jeudi 4 juin à 15h et 19h
Le Dernier Cri de Constantin de Pierre Blaise le samedi 6 juin à 15h et 19h
Acte sans paroles 1 de François Lazaro le dimanche 7 juin à 16h et 19h
Je hais les marionnettes ! de Jean-Louis Heckel le mardi 9 juin à 15h et 19h
La Légende du bonheur d’Evguéni Ibrahimov le mercredi 10 juin à 12h et 17h
The Seed Carriers de Stephen Mottram le jeudi 11 juin à 15h et 19h

Pyka Puppet Estival
Du 4 au 11 juin 2015 (et stage du 12 au 14) au théâtre de l’Atalante
Tous les renseignements et réservations : Site Internet
Photo « The Seed Carriers », Stephen Mottram © James Lewis

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest