Théâtrorama

Septembre sous le signe de la liberté d’expression au Théâtre Déjazet… Trente représentations de la pièce Je ne veux pas mourir idiot, écrite par Georges Wolinski et Claude Confortès, seront données, en rassemblant la distribution d’origine (Georges Beller et Philippe Ogouz), accompagnée de Séverine Ferrer, Hadrien Berthaut, Guillaume Ede, et Fabien Martin, qui reprend les chansons d’Evariste.

Quarante-sept ans après sa création en 1968, la pièce nourrit une réflexion qui reste toujours d’actualité. Ecrite dans le feu des évènements de l’époque, Je ne veux pas mourir idiot, met en scène une étudiante, un jeune ouvrier et un guitariste, en quête de révolution face aux « réacs » et à un flic qui préfère les coups de matraque aux débats d’idées.

Une pièce comme un symbole, relayée par une quarantaine de dessins, prêtée par Maryse Wolinski, et exposée dans le hall du théâtre.

Je ne veux pas mourir idiot
De Georges Wolinski et Claude Confortès
Mise en scène de Claude Confortès, aidé de l’œil bienveillant d’Anne Bourgeois
Du 1er au 26 septembre au Théâtre Déjazet, puis en tournée
Du mardi au samedi à 20h30, le samedi à 17h, et le dimanche à 15h

 

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest