Théâtrorama

Quatre jours pour que s’installe et se réinvente la danse, neuf spectacles dont une première mondiale, quatre premières françaises et trois pièces créées cette année, le festival de danse Instances entend une nouvelle fois afficher sa volonté de se situer à un carrefour artistique, entre découvertes et émergences. Le symbole de cette nouvelle édition est un pont qui se dresse du centre de la France, de Chalon-sur-Saône qui accueille le festival, jusqu’à l’Irlande, avec la présence de cinq compagnies issues de l’île.

Du 17 au 20 novembre 2015, la scène nationale L’Espace des Arts, établissement public de coopération culturelle et maison de production, située en plein cœur de la Bourgogne, invite quelques-uns des chorégraphes européens les plus renommés, tous « représentants d’une génération émergente et de compagnies confirmées » à travers Instances. Neuf instants, comme neuf invitations à la danse et au partage.

Proposant une réflexion autour de l’histoire du corps, qu’il soit culturel, social ou politique, l’ouverture du festival accueille les créations d’Herman Diephuis, « Clan », et de Rachid Ouramdane, « Tenir le temps », toutes deux aux titres révélateurs – comment un individu prend place et vie au sein d’un groupe, tantôt festif, tantôt chaotique. Cette interrogation trouve ensuite un écho dramatique et ensorcelant à travers le cycle proposé par Olivier Dubois, directeur du Ballet du Nord depuis 2004, qui interroge les « Sacres », ici sous la figure historique et référentielle d’une « Élue noire ». Puis à travers le duo « Guerrieri e Amorosi » de l’Italien Edmond Russo et l’Israélien Shlomi Tuizer, rencontre finement tissée entre éros et thanatos.

La seconde partie du festival s’articule autour d’un focus Irlande avec les créations de cinq compagnies qui, selon Philippe Buquet, directeur de L’Espace des Arts depuis 2002, « s’affranchissent des formes traditionnelles tout en conservant l’insularité et la singularité propres au caractère irlandais, redéfinissant l’Irlande d’aujourd’hui ». Au vocabulaire parfois mystérieux et à la musique envoûtante, les cinq pièces font état de territoires en lutte à se réapproprier. C’est le cas depuis l’évanescence du duo fragile inventé par la chorégraphe Liv O’Donoghue (« Ten ») et de la danse à la fois infinie et déchirante d’Aoife McAtamney (« Softer Swells »), jusqu’aux explorations par Philip Connaughton des racines familiales éteintes mais ancrées dans le corps même du danseur (« Mortuus est Philippus »). Enfin, les deux dernières créations rendent un hommage vibrant aux lettres irlandaises, celles de Beckett par le Dylan Quinn Dance Theatre (« Fulcrum ») et celles de Yeats par Liz Roche, à travers « Bastard Amber », déambulation spirituelle au cœur d’un imaginaire oriental safrané.

Festival de danse Instances
Du 17 au 20 novembre 2015 à L’Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône
Horaires et programmation complète

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest