Théâtrorama

岩岩
Crédit photo: Fang Fei

Le parcours de l’une des plus célèbres danseuses classiques chinoises, Liu Yan, blessée aux vertèbres lors des répétitions de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, et depuis paralysée des membres inférieurs, aurait pu mettre fin à son amour pour la danse. À nouveau sur scène pour la chorégraphe Kilina Crémona et le chef d’orchestre Alain Goudard, dans « Le Fil rouge », en tournée dans le cadre des cinquante ans des relations franco-chinoises, elle incarne à la fois la lutte de Jacob et la grâce de l’ange.

Vous êtes actuellement en tournée de Pékin à la région parisienne, dans le cadre du festival O.R.P.H.E.E., avec « Le Fil rouge », qui met en scène l’épisode biblique de la lutte de Jacob avec l’ange. Ce ballet marque votre retour sur scène quelques années après votre accident tragique, et l’on devine combien ce thème peut vous être particulièrement cher. Pourriez-vous nous expliquer ce que « Le Fil rouge » représente pour vous ?
« Avant d’arriver en France, Kilina Crémona m’a demandé mon signe astrologique. Je suis gémeaux, et je pense que l’histoire de la lutte de Jacob avec l’ange fait directement référence à ce signe astrologique. Ce thème, c’est avant tout un dialogue entre moi-même et l’autre moi. Au tout début de notre rencontre, Kilina ne me connaissait pas très bien, elle ne connaissait ni mon caractère, ni mes habitudes, mais pourtant, lorsqu’elle m’a parlé de la lutte de Jacob, j’ai immédiatement pensé au combat que je mène avec moi-même. En effet, d’après moi, Le Fil rouge symbolise une lutte entre les personnes, mais également une rencontre avec soi-même. En combattant les difficultés, j’ai découvert et je découvre toujours mes qualités. Ce que Kilina veut transmettre aux spectateurs, c’est bien cette idée d’aller au-delà de ses peurs et de ses difficultés, et aussi l’idée que tous ces défis nous font grandir. »

Pourrions-nous dire que « Le Fil rouge » symbolise pour vous une sorte de renaissance ?
« En fait, ce spectacle représente pour moi plutôt un défi qu’une renaissance. Avant la tournée à Pékin, j’avais peur de ne pas pouvoir danser durant une heure… Mais le plus grand défi pour moi reste d’imaginer mon reflet dans le miroir et de me voir sur scène assise dans un fauteuil. »

Le Fil rouge - Extrait du spectacle
Le Fil rouge – Extrait du spectacle

Vous êtes à l’origine d’un langage en danse particulier, que vous appelez « the dance of hands », la danse avec les mains. Comment définiriez-vous cette forme de danse ?
« Dans Le Fil rouge, la danse avec les mains représente des mouvements de la vie quotidienne. Cela part de choses et d’actions très simples. Par exemple, le matin, à la salle de sport, j’ai pour habitude de plier mon linge… Eh bien le soir, lors du spectacle, je mets en danse ce mouvement ! Les spectateurs peuvent alors retrouver dans la chorégraphie chaque mouvement du quotidien. C’est cela qui rapproche le public des danseurs, et c’est un peu comme si je parlais avec mes mains pour exprimer des mots quand bien même je ne peux pas parler. »

Après votre blessure en 2008, vous avez créé une fondation, « Liu Yan Arts Special funds », pour aider les étudiants bénéficiant de peu de ressources, mais aussi les orphelins et les enfants de travailleurs immigrés, à entamer et à poursuivre des disciplines artistiques. Pourriez-vous nous en dire plus sur les activités de votre fondation ?
« Cette fondation à été créée en 2010 afin d’aider les enfants en situation de handicap et les orphelins, pour qu’ils puissent apprendre la danse. Au total, elle compte aujourd’hui 96 orphelins et 66 malentendants. J’essaie de leur apporter une sensibilisation à l’art d’une manière spirituelle et de faire en sorte de les faire réfléchir sur leur quotidien, et de prendre le recul nécessaire sur les choses futiles de ce quotidien. Une aide d’aujourd’hui pour demain ! Je suis convaincue que l’art peut sauver l’âme. »

Retrouvez la critique du Fil rouge sur Théâtrorama
50 ans France – Chine

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !