Théâtrorama

Clémence Weill a reçu, ce 17 novembre 2014, le Grand Prix de littérature dramatique pour sa pièce « Pierre. Ciseaux. Papiers », publiée aux éditions Théâtrales. Née en 1984, cette comédienne, auteur et metteur en scène, formée à l’école Claude-Mathieu, avait déjà vu sa pièce primée par Les Journées de Lyon des Amateurs de Théâtre en 2013 et être soutenue par le Centre national du Théâtre et le comité de lecture « À mots découverts » en 2012. C’est cette fois le jury présidé par Laure Adler qui a distingué son texte mettant en scène une « dissection critique et psychologique » du quotidien de trois personnages, à travers un jeu au prétexte apparence enfantin et une dramaturgie « tout en miroirs et en regards croisés ».

Le Grand Prix de littérature a été créé par le Ministère de la Culture et de la Communication en 2005 et est placé sous l’égide du Centre national du Théâtre depuis 2011. Il distingue chaque année une œuvre de création d’un texte de théâtre. Le lauréat reçoit un prix d’un montant de 4 000 €.

En 2014, sa présidence a été confiée à Laure Adler et sa vice-présidence à François Bégaudeau.
Les 5 textes finalistes de 2014 étaient :
Sous l’armure de Catherine Anne, École des loisirs
Des idiots nos héros de Moreau, Éditions Théâtre Ouvert-Tapuscrit
Suzy Storck de Magali Mougel, Éditions Espaces 34
2h14 de David Paquet, Actes Sud-Papiers/Leméac
Pierre. Ciseaux. Papier. de Clémence Weill, Éditions Théâtrales

Plus d’informations sur le Prix : Centre national du Théâtre

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Pin It on Pinterest

Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !