Théâtrorama

La prochaine édition de Cratère/Surfaces, organisé par Le Cratère, scène nationale située à Alès, se déroulera du 29 juin au 4 juillet 2015. Six jours pour ce festival entièrement dédié aux arts de la rue, qui rayonnera dans cinq communes des Cévennes du 29 juin au 2 juillet avant de rejoindre le centre bouillonnant d’Alès pour les deux dernières journées. Au total, près de soixante-dix représentations sont programmées, parmi lesquelles quatre premières françaises de spectacles européens, trois créations originales en coproduction et cinq créations de l’année 2015.

Cela fait déjà dix-sept ans que Denis Lafaurie, directeur du Cratère, a la volonté de placer un art pluriel à ciel ouvert. Fort d’une renommée internationale acquise depuis 2010 avec l’ouverture aux compagnies européennes, et bientôt au delà, le festival s’appuie sur la géographie des terres montagneuses cévenoles pour repousser les frontières du réel et de l’imaginaire. Pour cette édition, des artistes belges et italiens, croiseront des utopistes français, argentins ou encore hollandais, pour des spectacles alliant le théâtre, la danse en suspension, l’art du déplacement en deux roues, la fable circassienne et l’opéra « cosmique » de rue.

Des instants de magie surgiront de toute part, transformant ici les prouesses techniques en hommages (via la célébration de l’œuvre de Jorge Luis Borges par le chorégraphe Rodrigo Pardo à travers « Flat », le clin d’œil au héros kafkaien Joseph K par la compagnie Auments, ou encore la dédicace aux univers de Buster Keaton et de Charlie Chaplin dans « Urban et Orbitch » de Boris Arquier), là le crépuscule en tableau vivant du monde (Nathalie Pernette proposera une « danse aux angles vifs » à la tombée de la nuit dans sa « Figure du gisant » tandis que quatre acrobates du Cirque Rouage tendront leur fil entre exil et rêve dans leur création « Sodage »), et encore là l’art de la rue en pépites d’humour et de malice (où le collectif Opus réveille ses « machines à balivernes » dans « La Veillée », la compagnie Scratch fait exploser son lot de chorégraphies absurdes et virtuoses dans « T.N.T. ») et en moments de grâce (depuis l’ouverture du festival avec « Cavale » de la compagnie Yoann Bourgeois, entre ascension et chute dans le vide, jusqu’à la soirée de clôture qui fera revivre la formation étincelante de l’univers à travers l’opéra « Alerte ! »).

Cratère/Surfaces
Du 29 juin au 4 juillet 2015
À Mont Bouquet, Brouzet Les Alès, Vézénobres, Anduze et Alès
Tous les renseignements et programmation complète sur le site du festival

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest