Théâtrorama

Ils seront nombreux à se donner rendez-vous, le 1er juin 2015, pour célébrer les écritures dramatiques pour l’enfance et la jeunesse ! Auteurs, artistes, éditrices et éditeurs, enseignantes et enseignants, médiatrices et médiateurs, lectrices et lecteurs, toutes et tous, actrices et acteurs culturels, spectatrices et spectateurs enfants et adultes… seront réunis dans le cadre de « La Belle Saison » initiée par le collectif Scène(s) d’enfance et d’ailleurs. Et leur terrain de mots se veut aussi vaste que la plus vaste des bibliothèques : la jeunesse devra se lire et s’écrire sur l’ensemble du territoire français, et au-delà.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, structures et institutions culturelles, DRAC, centres de loisirs, librairies et autres réseaux de lecture publique seront amenés à organiser des manifestations autour des pièces contemporaines que compte le répertoire des écritures théâtrales jeunesse. Des milliers d’ateliers et de rencontres ponctueront ce premier jour de juin, pour une fête fédératrice qui voudra être une passerelle menant à la circulation des textes et à la diffusion des œuvres.

Entre autres interrogations qui jalonneront cette journée, celles liées au patrimoine littéraire (quelle est la vie d’une pièce après une première mise en scène ? Quels sont les rôles des maisons d’édition, des comités de lecture et des prix littéraires pour la pérennisation d’une pièce ? Quelle est la place accordée aux lectures publiques pour diffuser une œuvre ?) ainsi que celles relevant de l’action éducative et culturelle (en quoi le texte de théâtre est-il un outil privilégié du rapport à la lecture des enfants et des enseignants ? quelle est sa place dans les programmes de l’Éducation nationale et dans la programmation des structures culturelles ?).

En préambule à chaque événement prévu ce 1er juin, quelques mots devront être récités comme un poème entre anagrammes, amalgames et dérivations, avant que les réjouissances théâtrales n’entrent en scène. En voici un extrait :

« Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous écrivons,
Vous lisez.
Nous sommes faits pour nous entendre. (…)
Nous déclarons ouvert :
Le premier cri des ténestrales à Juinzéture !
Non !
Le premier jeu des créatures génestrales de Tain !
Non !
Le premier thé des jeunes râles en trices et en tresses !
Non !
Le premier Nesse des Tératures écritales de juin !
Non !
Le premier train des crisétales aténures jeunesse !
Non !
LE PREMIER JUIN DES ÉCRITURES THÉÂTRALES JEUNESSE ! »

Tous les renseignements et la programmation sur le site de Scène(s) d’enfance et d’ailleurs

Vous pourriez aimer çà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Théâtrorama

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'actualités et profitez de nos invitations

Votre abonnement est enregistré avec succès !

Pin It on Pinterest